Forte hausse du résultat 2006 pour Maurel et Prom

 |   |  387  mots
Le groupe pétrolier Maurel et Prom a enregistré une hausse de 43% de son chiffre d'affaires en 2006, à 583,7 millions d'euros. Le bénéfice net a bondi de 80% à 180,7 millions d'euros. Par ailleurs, le groupe confirme la cession d'un champ au Congo à Eni pour 1,43 milliard de dollars.

L'exercice 2006 aura été de bonne facture pour Maurel et Prom. Le groupe d'exploration pétrolière a enregistré une progression de 43% de son chiffre d'affaires sur l'exercice, à 583,7 millions d'euros. Le bénéfice net du groupe a pour sa part bondi de 80% à 180,7 millions d'euros.

Le résultat opérationnel courant atteint pour sa part 272,7 millions d'euros, en hausse de 50% par rapport à 2005. Ce qui représente une marge opérationnelle courante de 46,7%, contre 44,5% en 2005.

Maurel et Prom a bénéficié cette année de la hausse de la production, de la hausse des prix de référence et de l'intégration réussie par ses équipes de Hocol, acquise le 4 août 2005, avec des activités en Colombie et au Venezuela. "Notre société de forage, Caroil, a elle aussi bénéficié de l'environnement international porteur qui lui permet d'afficher des résultats en forte progression qui ne se reflètent qu'en partie dans les comptes consolidés du Groupe du fait de l'élimination des travaux effectués pour Maurel et Prom", ajoute le président, Jean-François Hénin, dans un communiqué.

Caroil a ainsi vu son chiffre d'affaires progresser de 74% à 87 millions d'euros. Ses revenus sont générés principalement en Afrique (Congo, Gabon et Tanzanie). Surtout, après un exercice de qualité, le groupe commence l'année 2007 sur les chapeaux de roue avec la finalisation de la cession d'activités de production au Congo au groupe italien Eni. La cession, qui est rétroactive au 1er janvier 2007, doit être conclue en mai prochain, et est réalisée au prix de 1,43 milliard de dollars.

"Le résultat de cette transaction nous permettra de poursuivre le développement de nos champs, en particulier au Gabon, de poursuivre notre programme d'exploration, de rembourser nos dettes et de rémunérer largement nos actionnaires", souligne Jean-François Henin. Le groupe envisage ainsi une distribution complémentaire aux actionnaires sur l'exercice 2007 et 2008. Il pourrait également poursuivre ses acquisitions.

Côté perspectives, cette cession ne fait que conforter l'optimisme de Maurel et Prom. Le groupe indique ainsi que les "perspectives d'activité en exploration et production restent très favorables". Le groupe d'exploration pétrolière indique en outre qu'il poursuivra ses efforts d'investissement, estimés à 175 millions d'euros sur l'année 2007, notamment en Colombie, et au Gabon.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :