KarstadtQuelle : retour aux bénéfices et changement de nom

Thomas Middelhoff, le président du directoire de KarstadtQuelle, est visiblement satisfait des résultats. Le propriétaire des magasins Karstadt, des catalogues de ventes par correspondance Quelle et Neckerman, de Thomas Cook a assaini son bilan, réduit ses dettes et a terminé son dernier exercice par un bénéfice net de 346 millions d'euros. Le groupe va se rebaptiser Arcandor

"2006 a été une année où nous nous sommes concentrés sur l'amélioration de la rentabilité de toutes nos divisions, et notamment dans la vente par correspondance" commente Thomas Middelhoff, président du directoire de KarstadtQuelle, lors de la présentation des détails des comptes. "Nous gérons maintenant nos trois divisions dans trois directions, le tourisme qui a amélioré rapidement sa situation, va être développé de manière conséquente, les grands magasins après s'être concentré sur les plus grosses surfaces de vente sont bien repositionnés et la vente par corresponsance (vpc) doit cette année sortir du rouge" a-t-il insisté.

En 2006, le résultat brut d'exploitation (Ebitda) des divisions opérationnelles a progressé de 20% à 313 millions, soit le niveau prévu en début d'année dernière. A mi-parcours pourtant, le groupe avait réduit de moitié ses ambitions initiales. Le résultat net a atteint 346 millions contre une perte de 316 millions en 2005.

La bonne performance est imputable toutefois à la cession d'actifs immobiliers, dont 85 grands magasins, qui a fait entrer dans ses caisses 900 millions d'euros. Des résultats au final difficiles à lire et à interpréter compte tenu des diverses cessions d'actifs, ce qui ne devrait pas satisfaire les analystes.

Hors activités qui doivent être cédées comme son catalogue Neckermann, le chiffre d'affaires l'an dernier a légèrement régressé à 13,1 milliards. Le groupe a encore souffert des piètres performances de sa division de vente par correspondance. Quelle et ses 17 catalogues spécialisés ont vu leur pertes se creuser à 32 millions d'euros pour un chiffre d'affaires en baisse de 6,6% à 4,2 milliards. Les grands magasins ont vu leurs ventes grimper de 3,5% à 4,9 milliards, celles de Thomas Cook de 1,5% à 3,9 milliards.

Grâce à la fusion de Thomas Cook avec son concurrent britannique MyTravel, le groupe allemand va dès l'exercice 2008/2009 dépasser les 23 milliards d'euros de chiffre d'affaires, a assuré Thomas Middelhoff, fidèle à son optimisme légendaire, en indiquant que des acquisitions n'étaient pas à exclure dans chacune des trois divisions. L'Ebidta doit atteindre à cette date au moins 1,3 milliard. Il avait parlé ces derniers temps d'un objectif minimal d'1,5 milliard d'Ebitda.


KarstadtQuelle se rebaptise Arcandor
KarstadtQuelle change de nom. Le groupe allemand dont la première activité désormais est le tourisme va proposer à ses actionnaires lors de leur prochaine assemblée générale de rebaptiser le groupe Arcandor.
Un changement d'autant plus nécessaire que le groupe va désormais gérer ses trois divisions de manière totalement autonome, la maison mère se transformant en une simple holding financière. Les trois divisions conservent leur nom. Thomas Cook pour le tourisme, Karstadt pour les grands magasins et Quelle pour la vpc. La transformation doit être effective d'ici au 30 septembre 2007, date à laquelle le groupe veut terminer son exercice actuel.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.