Le coût du projet Yemen LNG avec Total a dépassé les quatre milliards de dollars

 |   |  198  mots
Cette hausse de la facture s'explique notamment par l'augmentation du coût de la main d'oeuvre et des matériaux de base comme l'acier.

Le coût du projet d'usine de gaz naturel liquéfié (GNL) piloté par Total au Yemen a dépassé les quatre milliards de dollars, soit au moins 300 millions de plus que prévu dans le dernier budget, a déclaré jeudi le ministre yéménite du pétrole.

Cette hausse de la facture s'explique notamment par l'augmentation du coût de la main d'oeuvre et des matériaux de base comme l'acier.
"Le coût sera supérieur à quatre milliards de dollars", a déclaré à Reuters Khaled Mahfoud Bahah.

Cette unité, composée de deux trains d'une capacité totale de 6,7 millions de tonnes par an, sera alimentée en gaz à partir des champs situés dans la région centrale de Marib, à environ 180 kilomètres à l'est de Sanaa.

Le gaz sera acheminé jusqu'à l'usine par un gazoduc de 38 pouces de diamètre et 320 kilomètres de longueur. La mise en service de l'usine de liquéfaction de Yemen LNG est prévue pour fin 2008.
Total est le principal actionnaire du projet Yemen LNG avec 39,6%, et le groupe américain Hunt Oil 17,2%.
Le projet est financé à 40% par les actionnaires et à 60% par endettement, a ajouté le ministre. /JMB

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :