Sky Europe ralentit légèrement sa croissance

 |   |  253  mots
La première compagnie à bas coûts d'Europe centrale, connue pour avoir le portrait d'Adriana Karembeu sur le fuselage de ses avions, a perdu 32,5 millions d'euros.

Sky Europe, la plus grande compagnie aérienne à bas coûts d'Europe centrale, connue notamment pour avoir le portrait d'Adriana Karembeu sur le fuselage de ses appareils, a publié aujourd'hui une perte de 32,5 millions d'euros pour le semestre octobre 2006-mars 2007, contre 33,4 millions l'an dernier, pour une croissance du chiffre d'affaires de 35%, à 80,6 millions d'euros. Le transporteur slovaque, souvent qualifiée de "Ryanair d'Europe de l'est", a réitéré son objectif annuel de bénéfice opérationnel avant amortissement cette année.

Après une croissance effrénée au cours des cinq premières années de son existence, avec pendant cette période l'ouverture de 92 liaisons au départ de cinq bases d'exploitation (Bratislava, Budapest, Cracovie, Prague et Vienne), Sky Europe va ralentir le rythme, expliquait récemment à la presse française Karim Makhlouf, directeur général et membre de directoire de la compagnie. Ce dernier vise une hausse de trafic de 30% en 2007, contre une progression de 187% au cours de ces trois dernières années. Objectif: améliorer le taux de remplissage pour le porter "à 80-85% sur tout le réseau, toute l'année". Il a progressé de 16,5 points, à 79,7% au premier semestre. Néanmoins, au cours des quatre prochaines années, Sky Europe va doubler de taille, à 32 appareils B737-700 en 2011.

Présente dans l'Hexagone, à Paris-Orly et Nice (456.566 voyageurs transportés), la compagnie pourrait se poser à Lyon en novembre prochain (à destination de Vienne et Prague). A moyen terme, Bordeaux, Vienne et Nantes sont des cibles potentielles, selon Karim Makhlouf.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :