Nouvelle opération dans l'immobilier aux Etats-Unis

 |   |  181  mots
Le britannique Segro (ex Slough Estates) vend sa filiale américaine à Health Care Property Investors pour 2,9 milliards de dollars.

Les fusions-acquisitions n'en finissent pas dans l'immobilier chez les ango-saxons, notamment aux Etats-Unis. ce lundi, c'est le groupe britannique Segro (qui s'appelait précedemment Slough Estates) qui annonce la vente de sa filiale américaine à Health Care Property Investors pour 2,9 milliards de dollars soit 2,16 milliards d'euros.

Segro entend en effet se recentrer sur le Royaume-Uni et l'Europe continentale où il détient des implantations industrielles, commerciales et logistiques à Paris, Dusseldorf et Bruxelles. Il avait déclaré en novembre que ses actifs aux Etats-Unis n'étaient plus stratégiques, car elles manquaient, à ses yeux, de complémentarités avec ses activités européennes.

La filiale Slough Estates USA compte 83 propriétés dans les régions califonriennes de San Francisco et San Diego, toutes dédiées aux sciences de la vie. Elle possède notamment les campus de Genentech et d'Amgen près de San Francisco. Elle intéresserait déjà une vingtaine d'acheteur spotentiels. Segro attend 574 millions de livres (847 millions d'euros) en produit net de cette vente. Il compre en redistribuer la moitié à ses actionnaires via un dividende extraordinaire.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :