Feu vert de Bruxelles au rachat de Continental par VDO Siemens

L'enquête européenne a seulement décelé "des problèmes de concurrence éventuels sur certains marchés spécifiques relatifs aux blocs de commande électroniques".

La Commission européenne a donné jeudi son feu vert à l'achat par l'équipementier automobile allemand Continental de son concurrent VDO, une filiale de Siemens, sans imposer aucune condition.

L'enquête de l'Union européenne a seulement décelé "des problèmes de concurrence éventuels sur certains marchés spécifiques relatifs aux blocs de commande électroniques".

Mais Bruxelles a estimé "qu'un nombre suffisant d'autres sources d'approvisionnement subsisteraient et que de nouveaux concurrents seraient susceptibles de faire leur apparition" sur le marché européen.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.