Veolia signe un contrat de 2,65 milliards d'euros en Chine

 |   |  262  mots
Veolia Eau, filiale de Veolia Environnement, a remporté un contrat d'une valeur de 2,65 milliards d'euros pour approvisionner la ville de Tianjin, près de Pékin. Le contrat concerne 3 millions de personnes.

Veolia Environnement continue d'avancer ses pions en Chine. La filiale Veolia Eau du groupe français de services aux collectivités vient de signer un contrat de 2,65 milliards d'euros à Tianjin, sur 30 ans. Le contrat de fourniture en eau potable comprend l'acquisition de 49% du capital de la société chinoise Tianjin Shibei Water, filiale du groupe Tianjin WaterWorks.

Veolia Eau, filiale du groupe français Veolia Environnement, approvisionnera en eau potable 3 millions d'habitants à Tianjin, ville connaissant un des plus forts développements économiques en Chine, selon un communiqué de Veolia Eau. "Tianjin, grand port de Pékin et ville stratégique pour la Chine, est notamment appelée à devenir prochainement la 3e place boursière du pays", précise Veolia dans son communiqué.

Le contrat comprendra la gestion de l'usine de production d'eau potable de Xinkaihe (1 million de mètres cubes d'eau par jour) et la gestion d'un réseau linéaire de 1.988 kilomètres, ainsi que l'usine d'eau potable de Jinbin, en cours de construction, dont la production sera de 500.000 m3 d'eau par jour.

"Avec ce projet, Veolia Eau se distingue à nouveau par son expertise dans l'anticipation et l'accompagnement du développement de grandes villes devant faire face, comme Tianjin, à une très forte croissance économique et démographique", déclare Antoine Frérot, directeur général de Veolia Eau. Il rappelle en outre que Veolia Eau a déjà conclu en Chine de nombreux partenariats à long terme. "Avec le contrat de Tianjin, nous continuons à développer notre présence dans les grandes villes chinoises", conclut le directeur général.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :