Les japonais Nikon et Olympus relèvent leurs prévisions

Nikon et Olympus ont annoncé ce mardi des progressions importantes de leur bénéfice net au premier trimestre de l'année 2007-2008. Les deux groupes nippons ont par ailleurs revu leurs prévisions de résultats à la hausse.

Nikon et Olympus ont publié ce mardi des bénéfices net en forte amélioration au premier trimestre de l'année 2007-2008, profitant notamment d'un bond des ventes et de la rentabilité de leurs appareils photos numériques. Ces bons résultats ont conduit les deux groupes japonais de technologie de l'image à revoir à la hausse leurs prévisions de résultats pour l'ensemble de l'exercice, qui prendra fin le 31 mars prochain.

Le bénéfice net de Nikon a progressé de 59% au premier trimestre à 23,4 milliards de yens (143 millions d'euros). Son chiffre d'affaires a pour sa part augmenté de 29,4% à 223,5 milliards de yens (1,35 milliard d'euros) et son bénéfice d'exploitation de 49,3% à 36,1 milliards. Les résultats du groupe japonais ont été portés par la division produits de l'image dont le bénéfice d'exploitation a quasiment quadruplé après le succès des appareils photos SLR. Les ventes de ces derniers ont en effet augmenté de 111% en volume à 760.000 unités.

"Nous prévoyons que les ventes d'appareils photo de type SLR, d'objectifs interchangeables et d'appareils de grande consommation vont augmenter, et que les taux de change du yen face au dollar et à l'euro seront plus faibles que prévu", a souligné le communiqué publié ce mardi. Nikon a ainsi revu à la hausse des prévisions de résultats pour l'ensemble de l'exercice, tablant désormais sur un bénéfice net record de 62 milliards de yen, contre 55 milliards prévus dans un premier temps. Le chiffre d'affaires est quant à lui attendu à 930 milliards de yens, en hausse de 13% par rapport à l'an passé.

Olympus se porte également très bien, affichant un bénéfice net en progression de 148% à 17,6 milliards de yens (107 millions d'euros). Le bénéfice d'exploitation a lui plus que doublé sur la période pour s'établir à 31,13 milliards de yens. Comme pour Nikon, les technologies de l'image ont connu une importante amélioration de leur rentabilité. Le résultat d'exploitation de ces activités a ainsi triplé alors que leur chiffre d'affaires a progressé de 17,2%. Le groupe japonais explique cette performance par le bon accueil réservé à ses séries d'appareils photo numériques compacts, ainsi que par l'envolée du marché des modèles haut de gamme à visée reflex et objectif interchangeable.

Les instruments médicaux, qui représentent près de 40% du chiffre d'affaires d'Olympus, ont également connu une progression de son chiffre d'affaires et de son résultat opérationnel. Ces bons résultats ont conduit le groupe japonais a légèrement haussé ses prévisions de résultats.
Le groupe japonais s'attend désormais à finir l'année avec un bénéfice net de 23 milliards de yens, contre 20 milliards précédemment espérés. Il table par ailleurs sur un chiffre d'affaires de 533 milliards, soit 3 milliards de mieux qu'envisagé initialement. Son résultat d'exploitation annuel devrait s'établir à 50 milliards de yens.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.