La Banque royale du Canada se renforce aux Etats-Unis

 |   |  205  mots
La Banque royale du Canada poursuit sa descente vers le sud. Sa filiale, RBC Centura Banks, a annoncé jeudi avoir conclu un accord pour l'acquisition d'Alabama National BanCorporation (ANB), société mère de onze banques filiales et autres entreprises en Alabama, en Floride et en Georgie. Le montant de la transaction s'élève à 1,6 milliard de dollars américains. Selon cet accord, les actionnaires d'ANB recevront 80 dollars par action, en espèces, en actions de RBC ou dans une combinaison des deux."Cette acquisition place RBC Centura encore en meilleure position pour répondre aux besoins bancaires des entreprises, des propriétaires d'entreprises et des professionnels dans le sud-est des Etats-Unis", a déclaré Scott Custer, président du conseil et chef de la direction de RBC Centura.Faute de pouvoir fusionner avec d'autres banques canadiennes, en vertu d'un moratoire imposé par Ottawa depuis la fin des années 1990, RBC a multiplié les acquisitions aux Etats-Unis ces dernières années. Très fragmenté, le marché bancaire américain constitue un bon terrain de chasse. De plus, le dollar canadien s'est considérablement apprécié face au billet vert ces derniers temps, approchant quasiment la parité, ce qui facilite les opérations transfrontalières.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :