La Bourse salue les perspectives favorables pour Vestas

Le titre du fabricant d'éoliennes s'est envolé de plus de 10% à la Bourse de Copenhague

1 mn

Fort regain d'intérêt pour Vestas Wind Systems. Le plus grand fabricant d'éoliennes au monde voit son cours de Bourse faire un bond de 10,6% à 550 couronnes (73,8 euros), soit sa plus forte hausse depuis novembre. A l'origine d'un tel mouvement, un secteur d'activité porteur, et une forte révision à la hausse des ventes en 2007.

En raison de très bonnes performances au quatrième trimestre 2007, le constructeur table désormais sur des ventes totalisant 4,85 milliards d'euros en 2007, contre 3,85 milliards en 2006. De même, la marge d'exploitation (marge EBIT) devrait passer de 5,2% en 2006 à quelque 9% en 2007. Il s'agit de chiffres supérieurs à ceux annoncés en novembre, à savoir un chiffre d'affaires de 4,5 milliards d'euros et une marge EBIT comprise entre 7 et 9%. En outre, Vestas maintient ses objectifs pour 2008, et envisage une marge EBIT de 10 à 12% et des ventes en hausse de 25% à 5,7 milliards d'euros.

Selon Merrill Lynch, la société devrait profiter d'une demande plus élevée encore cette année pour l'énergie renouvelable. Les analystes de la banque américaine ont d'ailleurs fait passer leur recommandation de "neutre" à celle d'"achat" sur la valeur. La banque a également relevé de 7% son bénéfice par action cette année, de 15% celui de 2009 et de 18% pour celui de 2010.

"Compte tenu de la profonde correction qu'a subi le titre en début d'année, l'action Vestas présente désormais un bon point d'entrée", estime l'analyste Asari Efiong, en charge du dossier chez Merrill Lynch. En 14 séances, le titre avait perdu 28% depuis janvier. L'an dernier en revanche, sa valeur avait plus que doublé faisant de lui la troisième meilleure performance de la cote danoise.

1 mn

Women for Future

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.