Baisse de 5,1% du chiffre d'affaires trimestriel d'Accor en raison de sa politique de recentrage

Sans tenir compte des cessions et des effets de change, les recettes du groupe français d'hôtellerie et de services ont progressé de 4,8% au premier trimestre.

Le groupe français d'hôtellerie et de services Accor a enregistré au premier trimestre 2008 un chiffre d'affaires de 1,791 milliard d'euros, en baisse de 5,1% par rapport à la même période de l'année dernière, a-t-il annoncé mardi dans un communiqué. A périmètre et taux de change constants, le chiffre d'affaires est en hausse de 4,8%. La progression est même de 5,8 % hors effet du décalage des vacances de Pâques.

De fait, le périmètre d'Accor a beaucoup évolué, en raison de la stratégie de recentrage opérée sur les métiers de l'hôtellerie et des services. Cette stratégie a entraîné la cession de Go Voyages, de la restauration collective en Italie ou encore de Red Roof Inn.

Cet effet de cessions, couplé à une stratégie d'adaptation des modes de détention, ont impacté négativement le chiffre d'affaires du premier trimestre de 11%. Les effets de change ont également pesé sur les ventes, à hauteur de 1,8%. A l'inverse, la politique de développement du groupe a contribué positivement à hauteur de 3%.

Dans le secteur de l'hôtellerie, les ventes ont baissé de 2,8% à 1,286 millions d'euros. Mais à périmètre comparable, la progression s'établit à 3,7%. Dans les services, l'activité a affiché une embellie de 9,5% au premier trimestre 2008 et de 10,4% à périmètre et de taux de change constants.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.