Stabilité des perspectives d'emploi pour le deuxième trimestre

 |   |  298  mots
84% des employeurs n'envisagent pas de modification de leurs effectifs. 7% prévoient une augmentation et 4% des réductions d'effectifs.

Pour la période comprise entre avril et juin, 84% des employeurs interrogés n'envisagent ni d'embaucher, ni de recruter, selon l'étude mensuelle Manpower réalisée auprès de 1.005 entreprises et organismes publics. Ainsi, les perspectives d'emploi sont relativement stables en France pour le deuxième trimestre 2008.

Le solde net d'emploi corrigé des variations saisonnières est positif à 3%. Il reste stable, cependant stable par rapport au précédent trimestre et par rapport à la même période de l'année dernière. Le nombre d'entreprises prévoyant une augmentation de leurs effectifs au cours du deuxième trimestre ne représente que 7% des employeurs interrogés (contre 9% au trimestre précédent et 10% à la même période l'année dernière), tandis que le nombre d'employeurs qui s'attendent à une réduction de leurs effectifs augmente légèrement et représente 4% du total (contre 3% au trimestre dernier).

Le solde net d'emploi est positif dans trois des cinq grandes régions françaises définie par Manpower. La région Est enregistre les prévisions d'emploi les plus optimistes avec un solde net positif de 8% pour le trimestre à venir, devant l'Ile-de-France (+5%) et la region Sud (+3%). Les régions Nord et Ouest affichent les perspectives les plus réservées avec des soldes nuls pour la période avril-juin.

Le solde net des perspectives d'emploi est positif dans neuf des dix secteurs étudiés en France. Les employeurs de la production et distribution d'électricité, de gaz et d'eau sont les plus optimistes avec une prévision nette d'emploi de +12%, suivis par les employeurs du secteur des activités financières, de l'immobilier et des services (+7%). Les perspectives d'emploi les moins optimistes sont enregistrées dans le secteur du commerce qui affiche un solde négatif de 3%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :