Télécoms, médias, Internet et informatique convergent vers le salon de la téléphonie mobile

 |   |  565  mots
Le Congrès mondial de la téléphonie mobile qui ouvre ses portes depuis ce lundi à Barcelone, attend jusqu'à jeudi les principaux acteurs des télécoms, d'Internet et des médias. L'objectif: trouver toujours plus de contenus. Revue non-exhaustive des principales annonces de produits, de partenariats, de stratégie,...

La grand messe des plus grands opérateurs et équipementiers mobiles a démarré ce lundi matin à Barcelone. Mais les secteurs des médias, d'Internet ou de l'informatique sont également largement représentés, des acteurs comme Yahoo!, Microsoft, Facebook, BBC ou encore MTV ayant répondu présent. Apple, qui avait largement marqué l'actualité du salon en 2007 avec l'iPhone, son téléphone multimédia, sera absent de cette édition 2008. Tous présenteront leurs nouveautés répondant à une problématique: quels contenus peuvent-ils séduire les utilisateurs de téléphone mobile pour les inciter à dépenser plus? En effet, face à une concurrence effrénée, les opérateurs ont dû réduire leurs tarifs de communications et donc leurs marges. Il sera donc encore question de "convergence", ou l'art de mélanger dans un même appareil la téléphonie, la musique, la télévision, Internet ou encore les jeux vidéo.

De nombreux partenariats

Quant aux partenariats, ils se multiplient, au premier rang desquels Nokia, l'équipementier finlandais, qui a annoncé être en discussions avec le célèbre site de socialisation Facebook afin que ses téléphones portables et ses services Internet aient un accès à ce site communautaire. "Nous négocions avec eux", a expliqué Niklas Savander, le responsable des services Internet du groupe finlandais en marge d'une conférence de presse.

Google vient de son côté de signer un accord avec le premier opérateur japonais, NTT DoCoMo, pour installer son moteur de recherche sur le portail mobile de NTT et développer avec lui une gamme de services et de terminaux. Le groupe de médias Lagardère et l'opérateur français Orange se sont associés pour lancer un serveur musical personnalisable pour leurs usagers.

Nouveaux produits, nouvelles fonctionalités

Pour Nokia, il s'agit du lancement de nouveaux téléphones mobiles disposant de la géolocalisation pour les piétons. La nouvelle version Nokia Maps 2.0 localise en effet l'endroit où se trouve la personne qui voit ensuite la carte se modifier au fil de ses déplacements. L'équipementier finlandais a aussi promis des mobiles à écran tactile pour le second semestre 2008 à l'instar de ses concurrents LG, Samsung, Sony Ericsson ou HTC qui ont déjà sorti une gamme de différents produits ou bien comme Apple et son iPhone. Dans toute cette série d'annonces, le groupe a aussi promis le démarrage de son service de musique "Nokia Music Store" dans dix pays d'ici le mois de juin (il n'est pour l'instant disponible qu'au Royaume-Uni).

Démonstration en avant-première mondiale

Six entreprises (les américains Marvell, Texas Instruments et Qualcomm, le japonais NEC, le franco-italien STMicroelectronics et le britannique ARM) ont présenté "Android", le système d'exploitation pour téléphones mobiles lancé par Google, et ce pour la première fois au monde. "C'est encore une version d'essai", a précisé un porte-parole de NEC. C'est début novembre que Google a annoncé une alliance avec 33 acteurs de la téléphonie mobile (opérateurs, fabricants, groupes informatiques...) pour créer "Android" que tout programmeur pourra enrichir de nouvelles fonctions, sur le modèle des logiciels libres. Le système de Google pourrait concurrencer les leaders actuels tels que Symbian dont le système fait tourner les trois-quarts des téléphones mondiaux, et Windows Mobile de Microsoft.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :