Bonnes ventes de Noël pour le plus grand distributeur de téléphone mobile en Europe

 |   |  332  mots
Le britannique Carphone Warehouse, connu en France pour ses magasins "The Phone House", n'a pas fait de commentaire sur ses ventes d'iPhone en Grande-Bretagne. Il a confirmé ses prévisions pour l'exercice.

Seule chaîne de magasins dans le monde à avoir décroché un contrat exclusif pour distribuer l'iPhone d'Apple, en Grande-Bretagne, le distributeur de téléphones mobiles Carphone Warehouse a déçu les analystes de la City en ne dévoilant aucun chiffre sur ce terminal d'internet mobile qui devait être l'un des gros succès de Noël. L'opérateur O2 tablait sur 200.000 iPhone vendus en fin d'année au Royaume-Uni. Pour autant, la chaîne britannique, connue sous l'enseigne "The Phone House" en France et d'autres pays d'Europe, a enregistré de bonnes ventes de Noël: le chiffre d'affaires à fin décembre, le troisième trimestre de son exercice fiscal, a augmenté de 14% à 1,2 milliard de livres, l'équivalent de 1,6 milliard d'euros.

Les investisseurs espéraient toutefois encore mieux. Après une ouverture en baisse à la City, l'action Carphone Warehouse gagne finalement plus de 2% vendredi en début de matinée. "Nos perspectives restent positives" assure le groupe: il continue de tabler sur une progression de ses parts de marché en distribution, et sur l'accélération du développement de ses services de téléphonie fixe. Les abonnements au téléphone mobile ont progressé de 11%, comme les ventes de cartes prépayées, contre 15% attendus en moyenne. Ce sont en fait les services d'internet haut débit qui ont décollé (+57% soit 118.000 nouveaux clients), portant sa base de clients haut débit à 2,6 millions. Carphone Warehouse a commencé en 2006 à commercialiser une offre d'internet haut débit et se positionne aujourd'hui comme le numéro trois du secteur en Grande-Bretagne, profitant du succès des offres de dégroupage.

Carphone Warehouse, qui compte 2.423 magasins dans dix pays d'Europe, a fait l'objet de rumeurs de rachat par l'opérateur mobile Vodafone et par le distributeur américain Best Buy en début d'année. La chaîne, fondée en 1989, qui est aussi actionnaire de l'opérateur virtuel français Virgin Mobile, est valorisée 2,8 milliards de livres, soit 3,6 milliards d'euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :