L'américain Aon va acquérir le courtier britannique Benfield

Il a lancé une offre amicale de 844 millions de livres soit 1,1 milliard d'euros sur ce dernier.

L'un des plus grands courtiers en assurance, l'américain Aon veut s'offrir un courtier britannique, Benfield (Retrouvez le communiqué de AON relatif ce projet d'acquisition en cliquant ci-contre à droite dans la rubrique : "pour aller plus loin").

Il a lancé une offre de 844 millions de livres soit 1,1 milliard d'euros sur ce dernier.

L'offre est amicale et représente selon les deux parties une prime de 29,2% sur le cours de clôture de jeudi soir et de 40,1% sur la moyenne des cours de trente derniers jours.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.