Merrill Lynch viserait une vaste réduction fiscale outre-Manche

 |   |  111  mots
Son entité outre-Manche pourrait porter 13,5 des 29 milliards de dollars de passifs engendrés par la crise dans les comptes de Merrill Lynch. De quoi générer un crédit d'impôts énorme.

Selon le Financial Times qui cite un document transmis par Merrill Lynch au gendarme des marchés boursiers américains, la SEC, Securities and Exchange Commission, la banque d'affaires pourrait viser une vaste réduction fiscale outre-Manche.

Merrill Lynch aurait en effet prévu de faire porter par sa filiale britannique une partie de ses énormes pertes pour dépréciations d'actifs liées à la crise des subprime et du crédit.

Son entité outre-Manche pourrait porter 13,5 des 29 milliards de dollars de passifs engendrés par la crise dans les comptes de Merrill Lynch. De quoi générer un crédit d'impôts énorme qui courrait pendant plusieurs années.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :