Accor : le marché sanctionne les résultats semestriels en baisse

 |   |  266  mots
Le bénéfice net du groupe hôtelier a chuté de 48% à 310 millions d'euros au premier semestre. Le chiffre d'affaires recule également de 6%. Le titre perd près de 4% et signe la plus forte baisse du CAC 40.

Premier semestre difficile pour Accor. Le groupe hôtelier a publié ce jeudi un résultat net part du groupe en chute de 48% à 310 millions d'euros. Dans un communiqué, Accor explique cette baisse principalement par 255 millions d'euros de plus-value en moins (Retrouvez le communiqué d'Accor sur son résultat semestriel en cliquant ci-contre à droite dans la rubrique : "pour aller plus loin").

Le bénéfice brut d'exploitation a reculé de 0,6% à 1,08 milliard d'euros, mais le bénéfice avant impôts et éléments non récurrents a augmenté de 3,6% à 393 millions d'euros.

De son côté, le chiffre d'affaires baisse de 6,2% à 249 millions d'euros, "dû à la perte des actifs cédés". Le groupe a en effet réalisé depuis 2006 de nombreuses cessions d'actifs non stratégiques, pour un montant total de 1,4 milliard d'euros afin de recentrer l'activité sur l'hôtellerie et les services.

Du côté des perspectives, Accor évoque "un environnement économique plus incertain à compter du second semestre". De fait, il indique s'être fixé un objectif de bénéfice courant avant impôts et éléments non récurrents compris entre 910 et et 930 millions d'euros cette année, en hausse toutefois par rapport aux 907 millions d'euros dégagés l'an dernier.

Accor annonce également que "par anticipation d'une situation économique qui pourrait rester difficile en 2009", il met en place un plan d'économies de 75 millions d'euros qui portera sur les années 2009 et 2010.

Ces annonces n'ont pas du tout plu aux investisseurs. A la Bourse de Paris, l'action Accor reculait de 3,77% à 83, 29 euros dans la matinée, réalisant le plus fort repli de l'indice parisien.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :