L'Ecole des mines met le cap sur la formation continue

Pour répondre à la demande des entreprises et des salariés en activité, l'Ecole des mines de Paris a décidé de renforcer son offre de mastères spécialisés en formation continue.

L'Ecole des mines de Paris est la première école d'ingénieur à opter pour le développement d'Executives mastères spécialisés : un programme en management de la sécurité industrielle, mené conjointement avec l'ESCP-EAP verra le jour à la rentrée prochaine. Deux autres cursus en management des systèmes d'informations en partenariat avec HEC et en management qualité, sécurité, environnement, et développement durable, lancé avec la Cegos, viennent d'ouvrir en février.

"Nous répondons à une demande émanant tant des salariés que des entreprises, souligne Michel Schmidt, directeur adjoint de l'école, en charge de la formation continue. De nombreux cadres souhaitent en effet s'inscrire dans une formation diplômante pour se spécialiser sur des sujets émergeants. Les entreprises sont elles aussi à la recherche de professionnels pointus, capables de prendre en charge des projets correspondant à de nouvelles problématiques."

Evolution ou reconversion

D'une durée d'un an, ces cursus permettent aux candidats de combiner reprise d'études et poursuite de leurs activités professionnelles : la formation s'effectue au rythme de 3 jours de cours toutes les deux semaines. A l'issue de cette première partie, les participants doivent ensuite réaliser un projet dans leur entreprise, débouchant sur la rédaction d'une thèse professionnelle.

Au-delà de ces trois premiers programmes, l'école des mines envisage d'élargir progressivement son offre en s'appuyant le plus souvent possible sur des partenaires qui ont déjà fait leurs preuves dans les exécutives mastères ou des spécialistes de la formation continue.

Initiatives internationales

"Nos projets s'appuient sur nos domaines d'expertise et sur les relations qu'entretiennent nos laboratoires de recherche avec les entreprises. La décision d'ouvrir un mastère spécialisé en formation initiale ou continue dépend de la fonction visée : certaines s'adressent davantage à des salariés ayant déjà une première expérience qui souhaitent évoluer au sein de leur entreprise. Pour ces programmes, nous privilégions la mise en place d'Executives mastères", poursuit Michel Schmidt.

Pour les candidats en quête de reconversion, l'Ecole des mines ouvre parallèlement tous ses programmes plein temps aux salariés ayant déjà une expérience professionnelle. Seule contrainte : décrocher un CIF (Congé individuel de formation) ou trouver une société intéressée par le projet ; la plupart des mastères spécialisés de l'établissement étant financé par les entreprises et non par les particuliers.

Dernière initiative en date : les mastères spécialisés en mangement de l'environnement ou en management de l'énergie qui viennent d'ouvrir en collaboration avec l'université Tsinghua à Pékin seront offerts à la rentrée prochaine à des salariés. Les participants des deux pays réalisent quatre mois de formation en France et quatre mois en Chine, suivis d'un stage de 6 mois en entreprise. Une occasion d'acquérir de plus une première expérience dans l'Empire du milieu...

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.