NEC Electronics reste dans le rouge au deuxième trimestre

 |   |  246  mots
Le résultat net au premier trimestre de l'exercice affiche toujours une perte importante malgré une très légère amélioration.

Le constructeur japonais de puces électroniques, NEC Electronics, détenu à 70% par le groupe NEC Corp., a annoncé ce mercredi 30 juillet, des résultats en très légère amélioration au premier trimestre de son exercice 2008-2009 (d'avril à fin juin). La société a subi sur la période une perte nette de 1,32 milliard de yens (7,6 millioans d'euros) contre 1,33 milliard à la même période l'an passé.

NEC Electronics voit en revanche son résultat d'exploitation s'établir à 1,7 milliard de yen alors qu'il était en perte un an plus tôt de 2,23 milliards. Le chiffre d'affaires a toutefois décru de 4% à 166,28 milliards. Tous ces chiffres sont moins bons qu'espérés par les analystes financiers.

Ces mauvais résultats seraient dus à une demande stagnante sur les puces électroniques et à un yen trop élevé. Le groupe a d'ailleurs annoncé que le second semestre s'annonçait dur. "Les commandes des constructeurs automobiles ont beaucoup diminué, ainsi que celles de nos autres clients. Mais nous allons atteindre nos objectifs" a ajouté le directeur financier de Nec Electroncis, Hiroshi Sato.

La société qui produit des puces pour Nintendo (et sa console Wii) ainsi que pour le constructeur automobile de luxe lexus, filiale de Toyota, maintient donc ses prévisions pour 2008 d'un bénéfice nul et d'un résultat d'exploitation de 10 milliards de yens, soit mieux que ce que prévoit le marché. Après cette annonce, l'action de NEC Electronics a clôturé à 2,840 yens en hausse de 2,9%

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :