Lafarge dépasse les attentes et signe la meilleure hausse du CAC40

 |  | 305 mots
Le groupe de construction voit son bénéfice net bondir de 49% à 150 millions d'euros, soutenu par les pays émergents. Et s'attend à une nouvelle progression de ses résultats en 2008. Le titre a gagné plus de 5%

Le groupe français de matériaux de construction Lafarge a réalisé au premier trimestre 2008 un bénéfice net part du groupe en hausse de 49% à 150 millions d'euros. C'est supérieur aux prévisions des analystes qui tablaient sur seulement 126 millions d'euros. Le résultat d'exploitation courant fait également mieux que prévu, en progression de 48% à 512 millions d'euros, contre 450 millions attendus. Du coup, le titre a gagné ce mercredi de 5,05% à 120,50 euros.

Du côté du chiffre d'affaires, les ventes augmentent de 8% à 4 milliards d'euros, là encore au delà des prévisions des analystes, qui attendaient selon le consensus Reuters un chiffre d'affaires de 3,993 millions d'euros. La marge opérationnelle progresse également fortement, passant de 9,3% à 12,8% sur le premier trimestre.

Les résultats de Lafarge ont notamment été soutenu par "la forte contribution des marchés émergents, très bien orientés dans l'ensemble et qui affichent une hausse de 70% de leur résultat d'exploitation courant au premier trimestre", indique le groupe dans son communiqué.

La croissance est également due à la bonne tenue "dans les marchés développés, malgré le ralentissement aux Etats-Unis et en Espagne, à une très forte réduction des coûts et à l'acquisition d'Orascom Cement", groupe de BTP egyptien dont l'acquisition a été annoncée en décembre.

Pour 2008, Lafarge attend "une nouvelle progression de ses résultats", estimant "être bien armé (...) car les besoins en construction et en infrastructures des marchés émergents sont considérables". Le groupe confirme que le plan Excellence 2008, lancé en 2006, atteindra 400 millions d'euros de réduction de coûts fin 2008, dépassant son objectif initial de 340 millions d'euros. Il réitère aussi ses objectifs 2010 de résultat net par action supérieur à 15 euros, de rentabilité des capitaux engagés après impôts supérieure à 12% et de cash flow libre supérieur à 3,5 milliards d'euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :