Siemens : le titre chute de 20% après l'avertissement sur ses objectifs

 |   |  235  mots
Le groupe allemand va devoir passer au deuxième trimestre de son exercice fiscal 2007/2008 une très lourde charge négative liée à la "réévaluation de gros contrats". Une charge qui l'oblige à lancer un avertissement sur ses résultats. Le titre perd plus de 20% à la Bourse de Francfort.

Mauvaise nouvelle pour le groupe Siemens. Il estime que quelques grands projets beaucoup moins rentables que prévu vont l'obliger à passer une charge négative de 900 millions d'euros dans ses comptes du deuxième trimestre (janvier à mars), selon un communiqué.

Le conglomérat a précisé que les gros contrats incriminés relevaient en particulier des activités dans l'énergie (construction de centrales), dans les transports et de l'annulation en Grande-Bretagne d'un contrat majeur dans les services informatiques. Il promet toutefois de remplir les objectifs qu'il s'est fixés pour 2010.

Pour l'exercice en cours, Siemens tablait au départ sur une croissance de son chiffre d'affaires deux fois supérieure à celle de l'économie mondiale. Et une progression de son bénéfice opérationnel au moins deux fois supérieure à celle de son chiffre d'affaires.

Dans le détail, Siemens a souffert dans son activité de construction de centrales, où les gros contrats se sont accumulés depuis 2004, d'une pénurie de main d'oeuvre qualifiée et de problèmes avec des fournisseurs. Dans les transports, le groupe allemand fait face à des retards dans l'attribution de gros contrats et peine à résoudre les problèmes de son tramway Combino, qui présente de gros défauts techniques.

Cette annonce pese sur le titre. A la Bourse à Francfort, le titre perdait plus de 20% à mi-séance, à 64,93 euros, affichant la plus forte baisse de l'indice Dax.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :