La France bien placée pour construire le TGV Rio-Sao Paulo

L'appel d'offre sera lancée fin octobre. Il s'agit de relier en une heure et demie les deux villes distantes d'environ 450 kilomètres.

La France est bien placée pour remporter le marché de la construction de la ligne ferroviaire à grande vitesse entre Rio de Janeiro et Sao Paulo dont l'appel d'offres sera lancé fin octobre, selon le gouverneur de l'Etat de Rio, Sergio Cabral, en visite en France depuis le début de la semaine. Une bonne nouvelle en perspective pour Alstom qui a déja remporté un beau contrat pour le TGV en Argentine.

Une étude est en cours pour définir le tracé de la ligne qui permettrait de relier en une heure et demie les deux villes distantes d'environ 450 km. Mais la France n'est pas seule en course. Tout en mentionnant des pays concurrents comme la Corée du Sud, l'Allemagne, le Japon et l'Italie, le gouverneur de l'Etat de Rio a souligné l'intérêt des entrepreneurs pour la technologie française, évoquant la présence au Brésil de groupes comme L'Oréal, Servier, EDF, Safran et Areva.

Arrivé en France lundi avec une délégation d'industriels brésiliens, Sergio Cabral sera reçu ce mercredi par la ministre de l'Economie Christine Lagarde et la Secrétaire d'Etat au Commerce extérieur Anne-Marie Idrac.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.