Alain Mérieux organise sa succession au sein du holding familial

Alain Mérieux s'apprête à confier la majorité du capital de son groupe à son dernier fils indique ce vendredi le quotidien "Les Echos". Alexandre Mérieux détiendra 51% du capital mais son père conserve 80% des droits de vote et reste PDG de bioMérieux.

Alain Mérieux, petit fils du fondateur de l'Institut Mérieux s'apprête à son tour à transmettre le groupe familial à son dernier fils annonce ce vendredi le quotidien "Les Echos".

A 69 ans, l'industriel lyonnais va céder à son fils Alexandre (34 ans) une partie de ses titres dans la structure qui contrôle les laboratoires pharmaceutiques bioMérieux et Transgène. A cette occasion, il deviendra le premier actionnaire du groupe avec 51% du capital au travers de la holding familiale Compagnie Mérieux Alliance. Son père détiendra 17% du capital tandis que la Fondation Christophe et Rodolphe Mérieux (les deux enfants d'Alain Mérieux disparus brutalement) en aura 32%.

Alain Mérieux conserve néanmoins 80% des droits de vote, les 20% restants étant dévolu à Alexandre. Il reste aussi le PDG de bioMérieux, le spécialiste mondial du diagnostic in vitro qui réalise 1 milliard d'euros de chiffre d'affaires et pèse près de 3 milliards d'euros en Bourse.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.