La Bourse de Paris termine en fanfare

Après être passée dans le rouge à mi-séance, la Bourse de Paris a repris soudainement des couleurs en fin de journée. Pourtant, les publications d'entreprises, notamment à Wall Street, ont apporté plutôt des mauvaises nouvelles. Le CAC 40 termine toutefois sur une nette hausse de 1,48% à 4.944 points.

C'est Veolia qui se distingue ce soir, avec une hausse de 4,87% à 45,42 euros. C'est la meilleure performance du CAC.

Saint-Gobain est aussi très bien orienté, avec +4,62% à 52,06 euros. Le fabricant de matériaux de construction a pourtant publié un chiffre d'affaires en baisse de 1,4% à 10,3 milliards d'euros au premier trimestre, mais qui reste conforme aux attentes.

Très fortes hausses également pour les valeurs industrielles Alstom et Arcelor-Mittal, avec respectivement +4,56% à 144,71 euros et +3,68% à 57,94 euros.

Lafarge progresse pour sa part de 3,1% à 115,37 euros. Le groupe Bruxelles Lambert a franchi en hausse lundi le seuil de 20% du capital du groupe de BTP.

Portées par l'envolée des cours du pétrole, les valeurs du secteur se portent très bien. Plus forte pondération du CAC, Total progresse de 1,73% à 52,65 euros. Le fabricant de tubes Vallourec gagne de son côté 1,85% à 181,31 euros.

A l'inverse, la flambée de cours de l'or noir pénalise le titre Air France-KLM qui perd 3,76% à 18,41 euros. C'est la plus forte baisse du CAC.

Egalement en net recul, EADS perd 2,99% à 14,58 euros. La Deutsche Bank a dégradé sa recommandation sur le titre. Elle estime que l'euro fort menace à long terme la rentabilité de sa filiale Airbus.

Les valeurs bancaires et financières ont également souffert aujourd'hui. Plusieurs mauvaises nouvelles touchent en effet le secteur: d'abord la publication d'une lourde perte trimestrielle pour le rehausseur de crédit américain Ambac, en raison bien sûr de la crise du subprime. Ensuite Merrill Lynch qui a annoncé avoir dû lever 2,5 milliards de dollars auprès d'investisseurs privés. Du coup, à Paris, le Crédit Agricole recule de 2,78% à 20,26 euros, l'assureur Axa 1,41% à 24,05 euros, la Société Générale 0,57% à 73,20 euros. Seules BNP Paribas et Dexia sont dans le vert, gagnant respectivement 0,17% à 67,71 euros et 1% à 18,15 euros pour Dexia.

Sur les marchés des changes, la monnaie européenne recule depuis son record à 1,60 dollar hier. L'euro vaut 1,5888 dollar. Les cours du pétrole sont eux aussi orientés à la baisse. Le baril WTI qui a frôlé les 120 dollars hier à New York est à 117,77 dollar à la suite de la hausse des stocks de brut hebdomadaires américains. Le baril de Brent est lui à 115,89 dollars.

(également disponible en vidéo sur notre site)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.