Transgene réduit ses pertes

 |   |  380  mots
La perte nette a été réduite à 5,5 millions d'euros en 2007 contre 22 millions en 2006. La perte d'exploitation est ramenée de 22,5 à 7,5 millions.

La société biopharmaceutique Transgene a divisé par quatre sa perte nette en 2007 et multiplié par cinq ses revenus grâce à un accord dans les vaccins avec le suisse Roche qui lui a déjà versé 23 millions d'euros, a-t-elle annoncé mardi.

La stratégie établie en 2005 qui "consistait à concentrer nos ressources sur un nombre limité de produits en développement clinique afin d'établir la preuve de concept de leur efficacité et de conclure des accords de partenariat" a "porté ses fruits", s'est félicité le groupe dans un communiqué.

La perte nette a été réduite à 5,5 millions d'euros en 2007 contre 22 millions en 2006, tandis que la perte d'exploitation reculait à 7,5 millions contre 22,5 millions.
Les "produits d'exploitation" (les revenus issus de collaborations et de crédits d'impôt ou subventions) ont progressé à 22 millions, contre 5,5 millions en 2006, grâce au versement par Roche de 23 millions dans le cadre de l'accord de développement et de commercialisation des vaccins thérapeutiques de Transgene contre les maladies causées par le virus du papillome humain (HPV).

Cet accord, scellé en avril 2007, prévoit que Transgene pourra encore recevoir jusqu'à 195 millions "en fonction de franchissements d'étapes de développement et de seuils de ventes".
Le groupe a par ailleurs reçu pour 1,7 million d'euros de crédit impôt recherche (+13%). Sa réforme, effective au 1er janvier 2008, devrait permettre une nouvelle progression "significative" des crédits perçus en 2008.
Transgene, qui a en outre levé 100,1 millions en juillet grâce à une augmentation de capital, disposait fin 2007 d'une trésorerie de 111,3 millions.

Dans ce contexte, la société basée à Strasbourg a confirmé son objectif "d'amener un produit nouveau par an en clinique et de gagner ainsi une position de leader dans le domaine de l'immunothérapie des cancers et des maladies infectieuses".

Transgene est "à présent en position de relancer le développement clinique de produits suspendu en 2005, de débuter le développement de nouveaux vaccins thérapeutiques et de produits d'immunothérapie", a-t-elle estimé. Le groupe a dépensé 28,8 millions d'euros dans la recherche et le développement en 2007, contre 24,2 millions en 2006.

L'exercice 2008 verra la publication des résultats d'études cliniques sur des vaccins contre certains types de cancers du poumon et de lymphomes cutanés, et contre l'hépathite C chronique.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :