Aviva en déficit au premier semestre, plombé par des pertes sur investissement

Le deuxième assureur britannique a enregistré une perte de 1,28 millions de livres au premier semestre, plombé par une perte sur investissement de 3 milliards. Son bénéfice opérationnel a au contraire progressé de 12%, porté par une hausse des ventes de 17%.

1 mn

Aviva, le deuxième assureur britannique, a subi une perte nette de 1,28 millions de livres (1,63 milliard d'euros) au premier semestre, contre un bénéfice de 890 millions il y a un an. En revanche, son résultat d'exploitation, qui exclut des pertes sur investissement de 3 milliards de livres, a progressé de 12% à 1,72 milliard de livres (2,18 milliards d'euros), conformément aux attentes du marché.

Andrew Moss, le PDG du groupe, s'est montré confiant pour le reste de l'exercice 2008, estimant que la diversité géographique de ses activités lui permettait de maintenir un bon niveau de chiffre d'affaires.

Ainsi, au premier semestre, les ventes dans les marchés en plus forte croissance que sont l'Amérique du Nord et la zone Asie-Pacifique, ont compensé le ralentissement de l'activité au Royaume-Uni et dans le reste de l'Europe, où Aviva réalise plus des trois quart de son chiffre d'affaires pour les activités d'assurance-vie et de pension. Au total, les ventes ont progressé de 17,5% à 17,046 milliards de livres (21,67 milliards d'euros).

L'assureur a relevé de 10% son dividende, à 13,09 pence par action, une initiative saluée par les marchés boursier. Le titre progresse de 4,02% ce matin à 485,50 pence.

1 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.