Grosses commandes pour Boeing

La plus grande compagnie aérienne d'Indonésie commande 10 long-courriers de l'américain Boeing, des 777-300 ER pour 2,8 milliards de dollars. Sa concurrente low cost Lion Air achète 56 "petits" Boeing 737-900 ER pour 4,4 milliards de dollars. L'Irak va acquérir pour sa part 40 Boeing et six appareils Bombardier.

2 mn

Au salon aéronautique de Singapour, Boeing fait certes face à ses clients mécontents des retards qui s'amplifient de son futur B787 mais engrange aussi des commandes, notamment venues d'Indonésie. La compagnie aérienne Garuda, la plus importante du pays, lui achète 10 long-courriers B777-300 ER (dont 6 sont toutefois des conversions de 777-200 ER acquis en 1996). Le montant total de la commande est de 2,8 milliards de dollars. La valeur catalogue des quatre Boeing 777-300 (qui ne sont pas issus des conversions) est de plus d'un milliard de dollars, a précisé Boeing dans un communiqué. En outre, Garuda s'est identifié comme étant le client de 7 moyen-courriers 737-800 commandés en 2007 et a annoncé avoir converti 18 moyen-courriers 737-700 acquis en 1999 en 18 737-800.

Ces avions pourraient être utilisés pour voler à destination de l'Europe. Le 20 décembre dernier, le ministre indonésien des Transports, Jusman Syaffi Djamal, avait déconseillé l'achat d'avions fabriqués en Europe tant que l'Union européenne maintiendrait dans sa liste noire les compagnies aériennes indonésiennes. Le 7 juillet 2007, après une série de catastrophes aériennes en Indonésie, la Commission européenne avait placé sur sa liste noire l'ensemble des 51 compagnies aériennes indonésiennes. Cette mesure avait été mal reçue à Jakarta où des responsables l'avaient qualifiée d'"injuste".

Par ailleurs, une autre compagnie aérienne indonésienne, la low cost (bas coûts et bas prix) Lion Air achète 56 "petits" Boeing 737-900 ER pour une valeur théorique, en prix catalogue, de plus de 4,4 milliards de dollars, assortis d'options sur cinquante autres exemplaires. Avec ces 56 avions, la compagnie disposera de 178 737-900 ER, d'une capacité maximale de 220 passagers.

Et il n'y a pas que l'Indonésie. L'Irak annonce également ce mardi qu'elle va acquérir 40 Boeing (plus dix en options et quatre autres d'occasion) pour une valeur catlaogue estimée par la presse irakienne de six milliards de dollars - chiffre qui demande à être confirmé - et six appareils auprès de la société canadienne Bombardier. La compagnie nationale Iraqi Airways ne possède à l'heure actuelle que deux appareils de ligne, et en loue plusieurs autres.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.