L'activité trimestrielle du Club Med déçoit

 |   |  317  mots
Le groupe de tourisme et de loisirs voit son chiffre d'affaires progresser de 6,8% à 362 millions d'euros au troisième trimestre. Mais les réservations sont, elles, en ralentissement. Du coup, le titre perd 3,69% à 30 euros.

Le Club Méditerranée a publié ce jeudi un chiffre d'affaires en hausse de 6,8% à 362,1 millions d'euros pour le troisième trimestre de mai à juillet de son exercice décalé 2007/2008. Il faut noter que ces chiffres sont retraités des activités cédées par le Club Med (Jet tours, Club Med Gym) au voyagiste Thomas Cook (Retrouvez le communiqué du Club Med sur son chiffre d'affaires en cliquant ci-contre à droite dans la rubrique : "pour aller plus loin").

Si ce chiffre d'affaires est conforme aux attentes, les revenus du groupe sur la période font néanmoins ressortir un ralentissement par rapport aux 8,5% réalisés aux premier et deuxième trimestres de l'exercice 2007-2008 clos le 31 octobre.

Club Med note également un ralentissement sur ses réservations. Ces dernières cumulées au 30 août, exprimées en chiffre d'affaires comparable, sont en hausse de 5,7%. Ce montant intègre le chiffre d'affaires transport en progression de 10,6%, hausse essentiellement liée à l'impact de la hausse des carburants. Hors transport, les réservations augmentent de 4,1%. Pour comparaison, les réservations avaient progressé de +8,8% et +7,4% hors transport au 7 juin. Du coup, le titre perd ce jeudi à midi 3,69% à 30 euros.

En Europe, avec des réservations en hausse de 5,4% en cumulé (contre 9% en juin) "la phase d'attentisme s'est confirmée et amplifiée", particulièrement sur le long courrier, avec des réservations de dernière minute.

La zone Amérique (+15,9% contre 14,6% en juin) continue de "bénéficier du succès" de la réouverture du village rénové d'Ixtapa Pacific au Mexique.

En Asie (+0,7% contre +2,8%), les pays du Sud-Est continuent sur leur bonne lancée tandis que le Japon est affecté par une "situation économique difficile". Les réservations de l'Asie tiennent compte d'une baisse de capacité de 5% sur l'été.

Le chiffre d'affaires trimestriel comparable de ces zones a augmenté respectivement de 9% (Europe), 10,6% (Amériques) et 11,8% (Asie).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :