Nouveau record du prix du pétrole qui frôle les 120 dollars ce lundi en Asie

Le prix du baril de pétrole a amélioré son record ce lundi en se hissant à 119,93 dollars lors des échanges électroniques en Asie, après la fermeture d'un pipeline en mer du Nord s'ajoutant aux inquiétudes en matière d'approvisionnement.

Tout près de la barre des 120 dollars: le prix du baril de "light sweet crude" pour livraison en juin a atteint 119,93 dollars dans les échanges matinaux en Asie avant de se replier à 119,35 dollars, en hausse de 83 cents par rapport à la clôture vendredi à New York. Le Brent de la mer du Nord pour livraison en juin gagnait 93 cents à 117,27 dollars après avoir clôturé à 116,34 dollars vendredi.

"Les inquiétudes concernant l'approvisionnement ont poussé les prix vendredi, et cela continuera à influer sur les prix à court terme", estime David Moore, analyste à la Commonwealth Bank of Australia, cité par l'Agence France Presse (AFP).

Les 1.200 employés d'une raffinerie écossaise ont entamé dimanche une grève de deux jours qui a entraîné la fermeture d'un pipeline fournissant 40% des approvisionnements britanniques, et déclenché un début de panique dans les stations-service outre-Manche. La grève, provoquée par un conflit au sujet des retraites des employés, a été lancée dimanche à l'aube à la raffinerie de Grangemouth, à l'ouest d'Edimbourg. Aucun accord de dernière minute n'a été trouvé pour l'empêcher.

Quelque 70 champs pétroliers et gaziers alimentent ce pipeline, qui fournit les marchés britannique et international et transporte jusqu'à 700.000 barils de pétrole par jour.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.