Essilor : la croissance pénalisée par l'impact négatif des changes

Le numéro un mondial de l'optique ophtalmique affiche à fin mars un chiffre d'affaires consolidé de 762,2 millions d'euros en hausse de 3,6 % pour le premier trimestre 2008. La croissance organique s'établit à +6,2 %. L'euro fort face au dollar et à la livre a toutefois amoindri la croissance.

Essilor, numéro un mondial de l'optique ophtalmique, publie ce mercredi un chiffre d'affaires consolidé de 762,2 millions d'euros en hausse de 3,6 % pour le premier trimestre 2008. La croissance organique s'établit à +6,2 %. Elle est en ligne avec l'objectif annuel de taux de croissance communiqué par le groupe, à savoir +6%.

L'effet périmètre ressort à +4 %: il résulte essentiellement des acquisitions réalisées en 2007 (+ 3,3 %) et pour le solde des acquisitions signées depuis le 1er janvier. L'impact négatif de l'évolution des taux de change (- 6,6 %) tient principalement à la forte baisse du dollar face à l'euro (- 13,9 %), et dans une moindre mesure, au net recul de la livre anglaise face à la monnaie européenne (- 12,6 %).

Depuis le début de l'année 2008, Essilor a annoncé 10 acquisitions pour environ 55 millions d'euros. En année pleine, le chiffre d'affaires supplémentaire généré par les différentes opérations de croissance externe s'élève à 64 millions d'euros. En Amérique du Nord, Essilor a procédé à six acquisitions de laboratoires de prescription dont quatre aux Etats-Unis (Interstate Optical, Advance Optical Sales, Empire Optical of California et Future Optics), une à Porto-Rico (Rainbow Optical Labs) et une au Canada (WestLab Optical).

En Europe, Essilor a fait l'acquisition d'un acteur du marché italien des verres de prescription et de stock (Galileo). Le groupe a également racheté son distributeur en Bulgarie (Optymal), ainsi que O'Max, société néerlandaise de distribution d'instruments d'optométrie et de taillage.

Ailleurs, Essilor a acquis en Inde le laboratoire de prescription Rx 20/20. Par ailleurs, Nikon-Essilor a annoncé la prise de participation minoritaire dans Encore Optics, un laboratoire de prescription basé dans le Connecticut aux Etats-Unis.

Dans son communiqué, Essilor précise avoir procédé au rachat de 1,7 million de ses propres actions sur le marché pour un montant de 65 millions d'euros de janvier à mars. "Ces opérations s'inscrivent dans le cadre de la politique mise en oeuvre par Essilor depuis 2003, dont l'objectif est de compenser la dilution induite par la conversion des OCEANE, et par les plans d'options de souscription d'actions et d'actions de performance", indique le groupe.

Il ajoute qu'en raison des effets de saisonnalité habituels, des acquisitions, des rachats de titres et des investissements industriels, l'excédent de trésorerie a baissé de près de 135 millions d'euros au premier trimestre.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.