Tele Atlas abaisse ses prévisions après des résultats trimestriels en forte baisse

Pour son premier trimestre 2008, le spécialiste néerlandais des cartes numériques Tele Atlas, vient de publier des résultats en net recul. Le groupe creuse son déficit net et les ventes perdent 8% sur un an. Du coup, il revoit ses objectifs annuels à la baisse.

Tele Atlas s'enfonce dans le rouge. Les trois premiers mois de l'exercice 2008 du fabricant néerlandais de cartes de navigation numériques, sur le point d'être racheté par son compatriote et spécialiste du GPS TomTom, ne sont guère satisfaisants. Déjà déficitaire de 8,4 millions d'euros au premier trimestre 2007, le groupe aggrave encore ses pertes un an plus tard à 14,5 millions d'euros.

Même déconvenue du côté du résultat opérationnel avec un déficit qui atteint 16,6 millions d'euros contre 10,2 millions un an plus tôt.

Quant aux ventes, le groupe accuse, conformément à son avertissement lancé début avril, une baisse de 8% avec 58,8 millions d'euros de chiffre d'affaires généré sur le premier trimestre. En regardant le détail des ventes selon les produits et les zones géographiques, quelques éléments significatifs ressortent. Certes, toutes les zones et tous les produits enregistrent un recul global de leur chiffre d'affaires. Mais plus précisément, le groupe connait un bond de 52% de ses ventes de ses terminaux portables de navigation dans la zone Amériques, alors que ce même produit recule globalement de 17%.

Sous le coup de ce mauvais premier trimestre, Tele Atlas a décidé de revoir ses objectifs 2008 à la baisse tant sur les ventes que sur son résultat brut d'exploitation (Ebitda) ajusté; et ce, en raison des difficultés qui persistent sur le marché européen des terminaux de navigation mobiles. Il table donc sur 335 millions d'euros de chiffre d'affaires contre une fourchette comprise entre 375 millions et 385 millions d'euros initialement prévue. L'Ebidta ajusté devrait de son côté s'établir à 70 millions d'euros, sensiblement moins que les 85 à 95 millions d'euros préalablement visés.

Dans son communiqué, le groupe précise être toujours en attente de la décision des autorités européennes de la conurrence concernant son rachat par TomTom. La semaine dernière, ce dernier a lui aussi publié de mauvais résultats sur son premier trimestre 2008 avec notamment un bénéfice net divisé par six et des ventes en chute de 11%.

A la Bourse d'Amsterdam, le titre n'a cédé que 0,18% à 28,20 euros.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.