La fraude mondiale à la propriété intellectuelle coûterait près de 440 milliards d'euros

Selon une étude réalisée par Kroll, les entreprises seraient les plus touchées par des fraudes qui ne touchent plus seulement les produits de luxe. Ainsi, les consommateurs seraient menacés par des produits de grande consommation rendus dangereux par la contrefaçon.

2 mn

Le coût de la fraude à la propriété intellectuelle s'élèverait à 650 milliards de dollars (438,8 milliards d'euros), soit 5 à 7% du commerce mondial, selon une étude de Kroll, un des grands de l'investigation financière, fondée sur des statistiques de l'Organisation mondiale des douanes.

Dans son Global Fraud Report, Kroll affirme que, alors que la contrefaçon ne concernait que les produits de luxe, aujourd'hui "tout ou partie des biens de consommation sont touchés" pour le plus grand bénéfice de la criminalité organisée et même du terrorisme.

Selon les douanes de l'Union européenne, citées dans le rapport, les fraudes liées au piratage, au vol et à la contrefaçon auraient bondi de 1.000% entre 1998 et 2004. Quelque 200 milliards de dollars (135 milliards d'euros) de biens physiques auraient été piratés en 2005, hors piratage numériques via Internet, selon des chiffres publiés par l'OCDE. De plus, insiste Kroll, "les faussaires en ligne enfreignent aisément le droit des marques via Internet. Le vol des secrets de l'entreprise est simplifié". Kroll en conclut que les "fraudes sont un fléau pour les entreprises".

Mais, selon les spécialistes de Kroll, les consommateurs seraient également en "danger mortel" en raison des fraudes qui touchent des produits de grande consommation. Ainsi, 10% des médicaments prescrits dans le monde sur ordonnances seraient contrefaits, indique Kroll, en s'appuyant sur des données de l'Organisation mondiale de la santé. Kroll ajoute que "des produits électriques ou électroniques contrefaits soupçonnés d'être la cause d'incendies".

Selon l'étude, l'Italie serait le premier pays touché en Europe de l'Ouest. Dans la péninsule, 20% des vêtements achetés seraient des contrefaçons, 20% des entreprises italiennes sont touchées par le vol de propriété intellectuelle, 7 milliards de produits copiés et vendus illégalement par an, dont 3,3 milliards pour les vêtements, accessoires et produits multimédias.

2 mn

Women for Future

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.