Nouvel échec de Bolloré chez Aegis

Le groupe français qui contrôle Havas a vu les actionnaires du britannique Aegis refuser pour la cinquième fois l'entrée de ses représentants au conseil.

Bis repetita non placent. Vincent Bolloré, déjà président et principal actionnaire de Havas, a échoué une fois de plus à placer ses représentants au conseil d'administration du groupe britannique concurrent de publicité et d'achat d'espace Aegis.

Il en détient pourtant 29,9%, au seuil de l'obligation de lancer une OPA (offre publique d'achat). C'est d'ailleurs ce que lui reprochent ses détracteurs : vouloir prendre le contrôle du groupe sans en payer le prix.

C'est la cinquième fois en deux ans que Bolloré se heurte à un tel refus. Il émane, selon le communiqué d'Aegis, de "91% des actionnaires autres que le groupe Bolloré". Ce dernier proposait comme représentant au conseil Philippe Germond et Roger Hatchuel.

On notera que Philippe Germond est aussi président du directoire d'Atos... qui s'est opposé pendant de longues semaines à l'entrée au conseil d'administration de représentants des fonds d'investissement américains Pardus et Centaurus, grands actionnaires de la SSII (qui vient de connaître une assemblée générale des actionnaires houleuse et finalement ajournée) . Comme le disait Blaise Pascal, "vérité au deçà des Pyrénées, erreur au delà".

Le groupe Bolloré a en tout cas assuré après l'annonce d'Aegis ce vendredi qu'il demandera la convocation de nouvelles assemblées générales d'Aegis et qu'il continuera de proposer des administrateurs.

En direct - Transition Forum 2022

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.