Yahoo ! : un gros actionnaire favorable à l'OPA de Microsoft mais veut plus d'argent

 |   |  346  mots
Bill Miller, responsable du fonds Legg Mason, deuxième plus gros actionnaire institutionnel de Yahoo! avec 9% du capital, s'est montré favorable à un rachat de Yahoo! par Microsoft. Toutefois il demande que Microsoft relève son offre.

Microsoft va devoir se montrer un peu plus généreux s'il veut mettre la main sur Yahoo!. Mais la porte est loin d'être fermée pour le groupe fondé par Bill Gates. Le conseil d'administration de Yahoo! a certes rejeté lundi une offre du géant des logiciels de 44,6 milliards de dollars (31 dollars par action), jugeant qu'elle "sous-évaluait nettement" la valeur du groupe. Toutefois, Bill Miller, responsable du fonds Legg Mason, deuxième plus gros actionnaire institutionnel de Yahoo! avec 9% du capital, s'est montré favorable à un rachat de Yahoo! par Microsoft, à condition que ce dernier relève son offre.

Pour le moment, le message n'a pas été pris en compte par Microsoft qui a réitéré son offre sur Yahoo!, avec des conditions financières inchangées. "Nous pensons que Microsoft va avoir besoin d'augmenter son offre s'il veut parvenir à un accord", écrit Bill Miller, dans une lettre aux actionnaires de Legg Mason.

Le prix proposé par Microsoft représente une prime de 60% par rapport au cours de l'action Yahoo! juste avant le lancement de l'offre, mais "les actions Yahoo! s'échangeaient récemment au plus bas depuis quatre ans", affirme le responsable de Legg Mason Funds, qui détient plus de 80 millions du groupe internet, soit près de 9% du capital. "Nous espérons que Microsoft fera ce qu'il faut pour acquérir" Yahoo!, ajoute encore Bill Miller, qui précise avoir rencontré le patron de Microsoft, Steve Ballmer.

"Il va être difficile pour Yahoo! de trouver des alternatives apportant autant de valeur que ce que Microsoft voudra finalement bien payer", poursuit l'investisseur. "Cette opération est un impératif stratégique pour Microsoft et Yahoo! est dans une situation difficile s'il veut rester indépendant", conclut-il.

Mais même si Microsoft améliore son offre, il ne devrait pas proposer 40 dollars par action, prix pour lequel certains font pression dans le camp de Yahoo!, assure, dans son édition en ligne, le Wall Street Journal, citant des sources proches du dossier. Mardi, l'action Yahoo! a clôturé en baisse de 1% à 29,57 dollars.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :