Alerte aux fissures des glaciers à cause du réchauffement climatique

 |   |  258  mots
Des scientifiques américains s'inquiètent de la désintégration de deux glaciers du Groenland, conséquence néfaste de la pollution.

L'impact du réchauffement climatique commence à montrer son ampleur. Deux des plus grands glaciers du Groenland, Petermann et Jakobshavn, sont en train de se désintégrer. Selon Jason Box, professeur-associé au centre de recherche polaire de l'Université d'Ohio (nord), un morceau de 29 kilomètres carrés (ce qui correspond à la moitié de la superficie de Manhattan) du glacier Petermann s'est détaché entre le 11 et 24 juillet.

De plus, une énorme brèche partant du bord pourrait signaler la brisure prochaine d'une portion allant jusqu'à 160 kilomètres carrés, soit un tiers de la masse du glacier. Ce glacier a une surface de flottaison de 16 kilomètres de large sur 80,4 kilomètres de long, couvrant 1.295 kilomètres carrés.

Les scientifiques ont aussi indiqué que l'immense glacier Jakobshavn poursuivait sa contraction et que sa bordure n'avait jamais été aussi loin à l'intérieur des terres en 150 ans d'observation. De plus, le bras nord du glacier s'est détaché au cours des dernières semaines, ce qui lui a fait perdre 10 kilomètres carrés depuis la fin de la dernière saison de fonte. Entre 2001 et 2005, Jakobshavn a perdu 94 kilomètres carrés.

Une arche de glace de 60 mètres de hauteur et de plusieurs milliers de tonnes s'était subitement détachée le 8 juillet du gigantesque glacier argentin Perito Moreno, un phénomène unique en plein hiver austral.

Ces désintégrations des glaciers ont de nombreuses conséquences néfastes : extinction d'espèces, hausse du niveau des océans, phénomène de désalinisation, ...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :