La valeur du marché de l'art en ligne devrait doubler d'ici cinq ans

 |   |  569  mots
Que les puristes se rassurent, les enchères en ligne ne remplaceront pas tout de suite les enchères traditionnelles...
Que les puristes se rassurent, les enchères en ligne ne remplaceront pas tout de suite les enchères traditionnelles... (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le secteur, très porteur, séduit de plus en plus de jeunes, et de nombreux adeptes des galeries traditionnelles. Cette révolution n'est toutefois pas comparable à la révolution numérique des secteurs de la musique et du cinéma...

La valeur du marché de l'art en ligne devrait plus que doubler d'ici cinq ans, a annoncé l'assureur britannique Hiscox, qui a publié son rapport réalisé avec ArtTactic le lundi 28 avril. Elle devrait atteindre 3,76 M$ - contre 1,57 M$ en 2013 - ce type de ventes attirant de plus en plus de jeunes primo-acquéreurs sur le marché.

« Les jeunes collectionneurs cherchent des œuvres d'art qui sont faciles à acheter et disponibles dans une large gamme de prix », affirme Robert Read, chef du département Arts chez Hiscox dans une déclaration reprise par Reuters.

Les résultats de ce second rapport annuel sur le marché de l'art en ligne se basent sur une enquête menée auprès de 506 acheteurs d'art répertoriés sur la liste clientèle d'ArtTactic, sur Twitter et sur Facebook. Il examine les tendances des principales plateformes exclusivement online - Auctionata, Paddle8, 1stdibs, Artspace, Artsy, Artuner et Artfinder - ainsi que les structures qui combinent circuits de vente traditionnels et en ligne comme Christie's ou Sotheby's.

 

Les plateformes de vente en ligne ne se substituent pas aux galeries traditionnelles

Il ressort principalement de ce rapport que les acheteurs nouvelle génération n'hésitent pas à se lancer dans une acquisition d'œuvre d'art en ligne. Près de 25 % des 20-30 ans interrogés déclarent avoir acheté pour la première fois en ligne sans avoir vu physiquement la pièce concernée au préalable. Néanmoins, ne pas pouvoir inspecter l'objet de visu peut constituer le principal obstacle à l'acte d'achat, selon 82 % des personnes interrogées.

Dans le même registre, bien que 39 % des sondés trouvent l'achat en ligne moins intimidant que par l'intermédiaire des galeries ou des ventes aux enchères traditionnelles, se rendre dans un établissement demeure rassurant : 90 % des acquéreurs online ont déjà acheté dans des espaces physiques avant de faire un achat sur le web. Les sites de vente d'art online ne semblent ainsi pas menacer directement l'activité des galeries traditionnelles, mais fonctionneraient plutôt de manière complémentaire. En tout cas, leur développement fulgurant sur Internet ne devrait pas constituer une révolution concurrentielle comparable à celle qui a frappé l'industrie de la musique et du cinéma ou encore l'édition, ainsi que le commente Hiscox.

 

« Les achats d'art en ligne représentent 2,4 % de la valeur globale du marché de l'art »

Autre information significative : 44 % des acheteurs déclarent avoir dépensé plus de 10.000 £ en ligne pour des achats d'œuvres d'art ou d'objets de collection, 21 % d'entre eux annonçant même des dépenses supérieures à 50.000 £. Les tirages en édition limitée représentent un point d'entrée très populaire pour ces nouveaux collectionneurs, 55 % des personnes interrogée ayant fait une acquisition de ce type via une plateforme online au cours des 12 derniers mois.

« En se basant sur ces chiffres, les achats d'art en ligne comptent pour 2,4 % de la valeur globale estimée du marché de l'art, qui représente 65 milliards de dollars en 2013 », précise Hiscox qui ajoute : « La croissance significative de l'investissement dans des plateformes comme Paddle8, Artsy et Artspace est signe d'une continuité de la confiance des investisseurs et de leur foi dans le potentiel de ce type de transactions à long-terme ». En tout cas, 65 % des acheteurs interrogés se disent très satisfaits ou extrêmement satisfaits de leur achat en ligne, signe qu'ils reconduiront sans doute l'expérience.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/07/2017 à 19:41 :
L'art en ligne change super vite !
https://blog.singulart.com/fr/2017/07/04/le-boom-de-lachat-dart-en-ligne/
a écrit le 08/05/2014 à 12:50 :
Comment peut-on parler du marché de l'art en ligne sans mentionner Expertissim dont le CA est supérieur à tous les acteurs cités dans cet article ?
a écrit le 06/05/2014 à 11:06 :
L'ART! ce noble" art! même pas imposé ! HONTE!!
Réponse de le 08/05/2014 à 1:49 :
mais qu'est-ce que t'as doudou dis donc pour leur rentrer dans le "l'art" comme ça :-)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :