Gemalto grimpe après un nouveau contrat

 |   |  273  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le titre du groupe français fabriquant des cartes à puces évolue à des plus hauts historiques. La société a annoncé ce mardi avoir été choisi par le japonais Softbank Mobile pour le dernier programme de paiement mobile sans contact dans l'Archipel.

Tout va bien pour Gemalto. Le spécialiste des cartes à puces multiplie depuis le début de l'année les annonces et voit son cours de Bourse grimper en conséquence. Depuis le début de l'année, le titre a progressé de 13,5%. Ce mardi, le titre décolle encore de 6,61% à 36,13 euros pour toucher un nouveau plus haut historique.

Le leader mondial de la sécurité numérique a annoncé avoir été sélectionné par l'opérateur de téléphonie mobile japonais Softbank pour le tout dernier programme de paiement mobile sans contact au Japon. Ce projet sera le premier en Asie à offrir des transactions sécurisées à partir de différents comptes bancaires.

Les clients de Softbank pourront utiliser leur téléphone pour effectuer des paiements sans contact dans les commerces de proximité, les restaurants "fast food" et les cinémas. Le programme pilote devrait être lancé au cours du premier trimestre 2011, précise le groupe français dans un communiqué publié ce mardi.

Le programme permettra également "de réaliser des transactions NFC ("Near Field Communication") de deux émetteurs de carte de crédit différents - Orient Corporation, le plus important fournisseur de services MasterCard® PayPassTM au Japon, et Credit Saison, autre établissement financier de premier ordre. Cette option est rendue possible grâce à l'intégration de plusieurs applications MasterCard® PayPassTM dans la carte UICC" précise Gemalto.

Naoki Kinoshita, directeur général de Softbank, a déclaré : "la solution complète de Gemalto apporte la simplicité et la commodité du NFC tout en assurant l'interopérabilité entre les partenaires commerciaux au Japon et dans d'autres pays".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :