Nouveau record historique pour l'once d'or

Les craintes sur les dettes souveraines forment un cocktail favorable à l'appréciation de la valeur refuge qui a atteint, ce lundi, un nouveau record en dépassant les 1600 dollars ce matin.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : La Tribune Infographie / SSAULNIER)

L'or brille à nouveau de mille feux. Car en ces temps contrariés de fortes inquiétudes sur les dettes souveraines aux Etats-Unis comme en zone euro, alors que les ministres des Finances restent divisés sur les modalités d'un deuxième plan d'aide à la Grèce et la participation des créanciers privés, les investisseurs sont revenus vers les valeurs refuges ces derniers jours. Et le métal jaune n'est pas resté à l'écart du mouvement. Bien au contraire car la barre des 1.600 dollars l'once d'or a été franchi ce lundi, un nouveau point haut. Sur le marché au comptant, en fin de matinée, le métal jaune se hissait jusqu'à 1.602,08 dollars l'once. Sur le marché à terme (le Comex), l'or pour livraison en août s'échangeait à 1.602,50 dollars.

Sur le marché au comptant, la semaine dernière, il s'était hissé pour la première fois au dessus des 1.580 dollars suite à la dégradation de la notation de l'Irlande par Moody's en catégorie spéculative. Le renforcement des incertitudes sur les dettes souveraines en Europe a donné un coup d'accélérateur aux prix de l'or malgré la faiblesse saisonnière de la demande physique", observe Suki Cooper, analyste chez Barclays Capital. Et comme si le contexte en zone euro ne suffisait pas, les propos de Ben Bernanke, le président de la Réserve fédérale, la semaine passée devant le Congrès, ont aussi porté le métal jaune. Le banquier central s'est dit prêt à agir si nécessaire pour soutenir l'économie américaine. Et parmi les options égrénées : de nouveaux achats de titres de dette ou la baisse des taux. De quoi peser sur le dollar, si ces options étaient effectivement mises en ?uvre, et rendre plus attractif encore les achats d'or. La deuxième phase du programme d'assouplissement quantitatif de la Fed avait été l'un des soutiens des cours du métal jaune l'an passé.

12,7% depuis le 1er janvier

Signe de l'appétit des investisseurs, les détentions de métal physique par les fonds cotés sur l'or (à commencer par SPDR Gold Trust) ont progressé de 21 tonnes au 12 juillet dernier, la plus forte croissance journalière depuis le 21 janvier, souligne Barclays Capital. Désormais, les vingt-cinq premiers fonds détiennent 2.139 tonnes. Depuis le début de l'année, l'or s'est apprécié de 12,7% (par rapport à 1.421,40 au 31 décembre) et certains s'attendaient à le voir poursuivre son chemin vers les 1.600 dollars d'ici au mois d'octobre. Barclays Capital prévoit un cours moyen à 1.560 dollars sur le troisième trimestre. Sans aucun doute l'once d'or à 1.600 dollars a surpris les observateurs.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 13
à écrit le 20/07/2011 à 8:05
Signaler
Sincèrement je ne comprends pas cette mode journalistique à parler des actifs divers et variés en dollars (or, pétrole, etc ...) alors qu'il me semble notre monnaie de tous les jours est l'euro. Cela n'a aucun sens de s'extasier sur un record dans un...

à écrit le 19/07/2011 à 21:24
Signaler
L'once d'Or à 5000$ est une réalité !

à écrit le 19/07/2011 à 9:23
Signaler
La monnaie repose sur la "confiance" que les peuples accordent au système bancaire, l'abandon de la convertibilité en or du dollar en 1971 a ouvert la boite de Pandore, le papier monnaie n'a aucune valeur excepté la confiance que nous accordons en ce...

le 19/07/2011 à 14:46
Signaler
"La monnaie repose sur la "confiance" ", c'est là tout le problème comment peut-on avoir confiance dans un système fondé sur la confiance?

à écrit le 18/07/2011 à 11:59
Signaler
1600? l'once d'or vous allez un peu vite en besogne! Dans un autre registre les journalistes gagneraient en crédibilité s'il se relisaient plus souvent.....

le 18/07/2011 à 14:21
Signaler
Tout à fait Tartemolle, soit 1600 dollars et non euros (en tout cas pas encore !)

le 19/07/2011 à 13:54
Signaler
C'est un bien un nouveau record ?? l'info n'a jamais mentionné 1600 EUR

à écrit le 18/07/2011 à 9:28
Signaler
La question est plutot de vendre avant la chute brutale des cours comme au début des années 1980. Acheter aujourd'hui c'est aussi prendre le risque d'une perte importante et de devoir ainsi attendre plusieurs décennies avant de récupéer sa mise. Vend...

le 18/07/2011 à 23:47
Signaler
La situation d'aujourd'hui n'a rien à voir avec celle des années 80. La Chine, l'Inde, le Brésil et la Russie consomment de plus en plus d'or. L'industrie aussi, la production n'est déjà plus suffisante, et puis vous oubliez l'écroulement programmé d...

le 19/07/2011 à 13:36
Signaler
@libre vous évoquez en permanence dans vos posts des périodes dramatiques de l'histoire: la révolution française et les assignats...la deuxième guerre mondiale...etc..au lieu d'acheter de l'or vous feriez mieux d'acheter des anxiolytiques, vous perdr...

à écrit le 18/07/2011 à 9:16
Signaler
Achetez de l'or vite !!!!!!!

le 19/07/2011 à 21:25
Signaler
je confirme : Acheter de l'Or et de l'Argent (métal)

le 20/07/2011 à 15:24
Signaler
En effet, la queue devant les changeurs d'Or commence a grandir, je n'ai jamais vu ça!

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.