Cadbury : la bataille pour le rachat porte le titre à des records

 |   |  285  mots
La bataille qui se profile pour la reprise du confiseur britannique emmène le titre à un nouveau record historique (819,50 pence).

Le titre du confiseur Cadbury a atteint un record historique à 819,50 pence ce lundi à la Bourse de Londres. La valeur profite des spéculations autour d'un éventuelle rachat qui fait l'objet d'une bataille rangée entre les deux américains Kraft et Hershey.

Kraft a déjà présenté une offre formelle sur le confiseur britannique, qui détient les marques Carambar, Kréma, Kiss Cool, Hollywood, Stimorol ou encore Poulain. Cette offre, en numéraire et actions, valorise Cadbury à 16,5 milliards de dollars (autour de 11 milliards d'euros), mais elle a été fermement repoussée, Cadbury la jugeant "dérisoire".

Il faut dire qu'à son cours de clôture de ce lundi (814 pence en hausse de 1,69%), la capitalisation du confiseur atteint 11,15 milliards de livres (12,35 millards d'euros, 18,5 milliards de dollars).

Pour Hershey, les termes de l'offre ne sont pas encore connues, mais selon quelques informations qui ont filtré dans la presse la semaine dernière, le chocolatier américain envisagerait de lancer une offre d'au moins 17 milliards de dollars, soit 11,4 milliards d'euros. Le groupe pourrait même s'associer à l'italien Ferrero.

La spéculation n'est donc pas prête de retomber sur le titre Cadbury. D'autant plus que l'on évoque ce lundi un possible intérêt de Nestlé. "Depuis que l'américain Hershey et l'italien Ferrero ont annoncé la semaine dernière leur intérêt, nous sommes également partis du principe que Nestlé va entrer de nouveau dans la danse", estime ainsi la Banque cantonale de Zurich (ZKB) dans une note. Selon la ZKB, le groupe suisse pourrait racheter des parties de Cadbury ou Hershey, mais les analystes excluent qu'il s'intéresse à la totalité du britannique, "qui ne rentre pas vraiment dans la stratégie de Nestlé".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :