L'euro file vers les 1,36 $ quand le dollar plie sous le coup des mauvaises nouvelles

 |   |  390  mots
L'euro grapille 0,54% à 1,3590 dollar, après l'annonce du statu quo de la BCE sur la politique monétaire en zone euro | REUTERS, Leonhard Foeger
L'euro grapille 0,54% à 1,3590 dollar, après l'annonce du statu quo de la BCE sur la politique monétaire en zone euro | REUTERS, Leonhard Foeger (Crédits : REUTERS, Leonhard Foeger)
L'apaisement des tensions politiques en Italie et la décision de la BCE de conserver ses taux directeurs font s'envoler l'euro. La monnaie unique s'échange en hausse de 0,54% face au dollar, à 1,3590...

MonFinancier

 

La monnaie unique atteint un point haut en séance de 1,3596 dollar grâce à deux éléments. D'abord, l'apaisement des tensions politiques en Italie alors que Sylvio Berlusconi a fait volte face en appelant à voter la confiance au gouvernement qu'il souhaitait pourtant faire tomber ce weekend. Ensuite, les propos jugés rassurants du président de la BCE, Mario Draghi, qui a opté pour le statu quo en laissant ses taux directeurs inchangés.

L'euro progresse de 0,54% à 1,3590 dollar après que Mario Draghi ait confirmé que la BCE anticipait une inflation nettement en dessous du seuil des 2% et la poursuite de la reprise économique.

Une reprise fragile en zone euro, des progrès à confirmer


Une reprise qui reste tout de même « faible, fragile et inégale » ce qui laisse entendre que la BCE pourrait encore baisser ses taux dans le futur si la reprise venait à chanceler étant donné que l 'inflation est au plus bas depuis 3 ans.

D'ailleurs, le patron de la BCE a profité de sa réunion mensuelle pour rappeler que « des progrès supplémentaires sont nécessaires en termes de politique budgétaire, de réformes structurelles et de consolidation budgétaire ».

Saluant le constat selon lequel « la zone euro et l'euro sont aujourd'hui plus résistants à l'instabilité que par le passé » Mario Draghi a toutefois mis en garde sur le fait que la paralysie budgétaire aux États-Unis serait, "si elle se prolongeait, un risque pour les États-Unis et pour le monde".

L'euro mal orienté face au yen

Un avertissement qui a de quoi creuser les pertes des marchés actions. Le CAC évolue sur ses plus bas de la séance autour des 4140 points, en repli de 1,27% . La monnaie unique quant à elle flirte avec le seuil des 1,36 face au dollar, mais reste mal orientée par rapport au yen, bien qu'autour des 132 yens.


Le dollar américain de son coté s'inscrivait en nette baisse face au yen et contre l'euro, plombé par l'impasse budgétaire, une enquête ADP décevante sur les créations d'emplois et un ISM manufacturier qui témoigne d'un ralentissement de la croissance. De quoi faire plier le billet vert de 0,86% face à la devise japonaise pour s'échanger à 97,18 yens.

Plus d'actualités Bourse sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct


MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :