Le marché salue les résultats de BNP

 |  | 396 mots
Lecture 2 min.
(Crédits : Reuters)
BNP Paribas a annoncé une hausse plus forte que prévu de son bénéfice net au troisième trimestre. Le titre signe la meilleure performance de l'indice parisien et grimpe de +3,2% pour se hisser à 50 euros.

MonFinancier

BNP Paribas a annoncé une hausse plus forte que prévu de son bénéfice net au troisième trimestre, grâce à une baisse de ses coûts et à la croissance du produit net bancaire de ses activités de banque de détail à l'international.
Les investisseurs réservent un bon accueil aux résultats de BNP Paribas première banque française à dévoiler ses comptes du troisième trimestre. Le titre signe la meilleure performance de l'indice parisien et grimpe de +3,2% pour se hisser à 50 euros.

BNP Paribas a souligné que les revenus ont progressé dans tous les pôles opérationnels, tirés notamment par les métiers spécialisés, la banque de détail à l'international et ses métiers de taux.

Le résultat net part du groupe atteint ainsi 1,5 milliard d'euros, en hausse de 10,6%. Hors éléments exceptionnels, il s'est élevé à 1,73 milliard d'euros, en hausse de 12,5%. Le résultat brut d'exploitation a, quant à lui, progressé de 4,2% à 2,914 milliards d'euros, soutenu notamment par le repli de 9,2% à - 752 millions du coût du risque.

De son côté, le produit net bancaire est ressorti à 9,537 milliards d'euros, soit un accroissement de 3,9%. Il était attendu à 9,53 milliards par le marché. Hors éléments exceptionnels et à périmètre et change constants, le produit net bancaire a progressé de 2,8%. 

BNP Paribas a nettement redressé ses résultats après avoir essuyé au deuxième trimestre une perte nette (part du groupe) de 4,317 milliards d'euros, plombé par son amende de 9 milliards de dollars infligée par les autorités américaines.

Sur le plan de la solidité financière, la banque annonce un ratio de fonds propres durs de 10,1% selon l'application intégrale de Bâle et prise en compte des résultats de la revue de qualité des actifs. Le ratio de levier de Bâle 3 plein s'est établi à 3,5%.

Selon un analyste à Nomura, "L'affaiblissement [du produit net bancaire de la banque de détail] en France constitue une légère déception et cette évolution pourrait peser sur les autres valeurs du secteur, mais ce trimestre met en évidence les avantages de la diversité des activités de BNP Paribas", ajoute l'analyste. Il maintient son avis "neutre" sur le titre, avec un objectif de cours de 60 euros.

Plus d'actualités Bourse sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :