BNP Paribas bat le consensus au 3e trimestre

La banque française voit son bénéfice net grimper de 10,5% au troisième trimestre. Sur l'ensemble de l'année, les comptes sont encore pénalisés par la charge exceptionnelle de 6 milliards d'euros de l'amende américaine...
BNP Paribas a surpris les analystes sur ses performances du 3e trimestre.
BNP Paribas a surpris les analystes sur ses performances du 3e trimestre. (Crédits : reuters.com)

La banque française BNP Paribas a vu son bénéfice net progresser de 10,6% au troisième trimestre, à 1,5 milliard d'euros, tiré par toutes les lignes de métiers, selon un communiqué publié vendredi.

Consensus battu

Ce résultat est supérieur aux attentes des analystes, qui tablaient en moyenne sur un bénéfice de 1,4 milliard d'euros, selon le consensus établi par l'agence Dow Jones Newswires. Le produit net bancaire (PNB, équivalent du chiffre d'affaires) ressort en hausse de 3,9%, à 9,5 milliards d'euros, une progression supérieure à celle des frais de gestion (+3,8%, à 6,6 milliards d'euros).

Tous les métiers en croissance

Par activité, la banque de détail a vu ses revenus augmenter de 2,8% à périmètre et change constants, une croissance limitée à 0,8% sur les principaux marchés de la banque. La banque de financement et d'investissement a elle aussi connu un trimestre de croissance (+2,9%), portée par les activités de "fixed income" (+14,2%), c'est-à-dire des marchés obligataires. Enfin, l'entité "Investment solutions" (gestion d'actifs, assurance-vie et gestion de fortune) a vu son PNB grimper de 5,2%, soutenu par le segment de l'assurance (+5,9%).

L'amende américaine continue de peser

Sur les neuf premiers mois de l'année, BNP Paribas affiche une perte nette de 1,1 milliard d'euros, creusée par l'amende record infligée par les autorités américaines fin juin en raison de la violation d'embargos économiques américains qui a entraîné une charge exceptionnelle de 5,95 milliards au deuxième trimestre.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 4
à écrit le 31/10/2014 à 11:02
Signaler
La croissance très importante de la banque suit la croissance du PIB. Non ? ah bon ...comment cala est-il possible ?

le 31/10/2014 à 11:24
Signaler
C est exactement ça: la croissance européenne voire mondiale est au ralenti mais l ensemble des banques voit leur CA augmenter de 4 à 8%. A quand la prochaine crise financiére que - nous - épargnants et contribuables allons une fois encore réglé??!

le 31/10/2014 à 11:43
Signaler
Parceque BNP fait une part de seulement 18% de son PNB en detail France et que les autres marchés sont beaucoup plus dynamique !notez au passage qu'elle paie ses impôts pour l'essentiel en France et que l'amende payée aux US n'est pas deduite du bene...

le 31/10/2014 à 13:43
Signaler
Tout le monde n'est pas client de BNP Paribas et malgré la hausse des revenus de la banque, le racket américain laisse une charge importante dans son bilan.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.