Analyse technique forex du 28/02/2013

3 mn

(Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

EUR-USD
Le fait que le président de la FED ait confirmé son soutien au programme QE, au moins pour le moment, a offert à l'euro un rebond sur le marché des changes. En effet, les propos de Ben Bernanke ont attisé l'appétit des cambistes pour les investissements à risque, ce qui a profité à l'euro. La crise politique en Italie continue également mais le marché semble ne pas tomber dans le psychodrame. On a ainsi pu noter que l'émission obligataire italienne d'hier à 10 ans s'est déroulée dans de bonnes conditions, les taux restant sous 5%. Techniquement, l'euro a réussi à franchir le niveau de 1.31 hier et maintenant trouve un support à 1.3038 et une résistance à 1.3197. Il faudra également faire attention à la myriade de chiffres qui vont tomber: chômage en Allemagne, PIB américain annualisé, revendications chômage et directeurs d'achat de Chicago. La journée s'annonce chargée et volatile, d'où l'intérêt de bien placer son stop loss et son take profit.

AUD-USD
L'éventuel rebond du dollar australien est toujours d'actualité tant que la zone de 1.0200 n'aura pas été franchie durablement. Hier, le cours est tombé à 1.0183 mais est ensuite repassé au-dessus de 1.0200. En cas de franchissement à la baisse du support à 1.0178, il faudra certainement revoir notre stratégie qui consiste à jouer sur un rebond de la paire. Il convient d'être extrêmement prudent en ce moment. Il faut dire que les signaux envoyés de l'Europe ne sont pas en faveur des devises jugées à risque comme l'AUD. Aujourd'hui, outre le support à 1.0178, la paire trouve une résistance à 1.0307. Les nombreux chiffres américains du jour influenceront seulement à la marge le cours.

USD-JPY
Enfin un indicateur japonais, en l'occurrence la production industrielle. Cependant, la paire n'a pas vraiment répercuté cette annonce, comme on pouvait l'attendre. La trajectoire de la paire fut encore à la baisse hier et pourrait l'être également aujourd'hui. La cause à cela: le soutien de Bernanke au programme QE et l'incertitude quant au choix du prochain gouverneur de la Banque du Japon. De fait, le dollar américain se rapproche maintenant du support à 91.25. En cas de cassure, alors la paire aura un boulevard devant elle jusqu'à 90.00.

EUR-JPY
Un peu de volatilité mais finalement la paire a fini proche de son niveau d'ouverture (à seulement quelques pips). Les cambistes n'ont manifestement pas su choisir entre la hausse et la baisse. L'incertitude au sujet de la suite de la politique monétaire nippone et, également, les déboires politiques en Europe ont pesé dans la balance. Aujourd'hui, le marché fera attention au support à 120.00 et à la résistance à 124.50.

GBP-USD
Sursaut de la paire grâce à un PIB britannique pour 2012 qui est ressorti meilleur que prévu. C'est une bonne nouvelle qui a permis à la paire de renouer avec la hausse. Cependant, pas d'enthousiasme exagéré. La hausse du PIB en 2012 de 0.3% est le fruit d'une bonne performance en début d'année avant un décrochage au deuxième semestre. La baisse de 0.3% du PIB au T4 est d'ailleurs confirmée. Pour ainsi dire, l'horizon économique du Royaume-Uni est toujours aussi pessimiste. Avec une hausse de 0.19% hier à la clôture des échanges en Europe, la paire trouve un support ce matin à 1.5124 et une résistance à 1.5268. Tendance à moyen terme toujours baissière.

Retrouvez toute l'actualité du Forex sur Forex.fr

Pour aller plus loin, retrouvez toutes les données sur les devises

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.