Analyse technique forex du 24/04/2013

 |   |  633  mots
(Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

EUR-USD
Hier, l'eurodollar a chuté considérablement dans les premiers échanges dans la foulée de la publication de l'indice PMI flash manufacturier allemand qui est ressorti en net recul, ce qui a entraîné la paire à un plus bas de 1.2972. Cependant, les pertes ont été limitées par la suite, sous l'effet notamment d'une hausse de 1.5% en mars des ventes de logements neufs aux Etats-Unis. La tension demeure manifestement au sujet de l'évolution de la conjoncture en Europe. L'euro n'a d'ailleurs pas vraiment été aidé hier par les rumeurs, pour l'instant infondées, de nouvelle baisse des taux directeurs de la part de la BCE. Aujourd'hui, le marché des changes portera encore une fois son attention sur l'indice IFO qui est prévu en recul à 106.0 selon l'estimation fournie par le Crédit Agricole dans une note de recherche publiée lundi. Les commandes de biens durables à 14h30 constitueront le principal indicateur macroéconomique américain, avec un chiffre prévu en recul à -2.9%. Techniquement, le biais reste baissier pour l'euro/dollar avec un support qui se trouve toujours à 1.2820 et une résistance désormais à 1.3055.

AUD-USD
Malgré un indice PMI manufacturier chinois en baisse par rapport au consensus, le dollar australien a comme souvent réussi à limiter ses pertes à l'approche de la fin de la séance européenne. La paire a évolue dans une bande comprise entre 1.0221 et 1.0269, soit dans une atmosphère peu volatile. Les bons chiffres concernant les ventes de logements neufs aux Etats-Unis ont permis de contre-balancer les résultats plutôt mauvais de la Chine. Aujourd'hui, le marché sera à l'affût des commandes industrielles aux Etats-Unis, qui sont prévues en baisse, ce qui pourrait confirmer le repli du dollar australien. Toutefois, l'Aussie figure encore en bonne position et a une grande capacité de rebond tant que le support à 1.0200 n'aura pas été enfoncé.

USD-JPY
La question sur cette paire de devises est désormais de savoir quand le niveau de 100 yens sera de nouveau testé et franchi surtout. La paire affiche une certaine quiétude et fait des allers-retours autour des 99 yens en attendant le sursaut qui permettra de dépasser les 100 yens. Ce sursaut sera soit l'oeuvre des autorités nippones, soit la conséquence de la configuration technique à l'oeuvre sur le marché des changes. Techniquement, la principale résistance demeure à 100 yens. Elle n'a pas été franchie depuis avril 2009.

EUR-JPY
L'euro peine également à franchir le cap des 130 yens à en juger par les mouvements à l'oeuvre sur cette paire qui a connu une tendance à la baisse hier, avec même un plus bas à 127.86. Les mauvais chiffres économiques de la zone euro ont aussi pesé dans la balance. Il est par conséquent probable que l'indice IFO et ses résultats sera à surveiller de près aujourd'hui. D'un point de vue graphique, l'EURJPY trouve ce matin un support à 127.70 et une résistance à 130.00 ce qui pourrait constituer le terrain de jeu pour ce mercredi.

GBP-USD
Hier, la paire a fini la session européenne proche de l'équilibre avec pourtant de fortes fluctuations puisqu'elle a trouvé un point bas à 1.5197 et un point haut à 1.5299 soit quasiment à la rencontre entre le prix de cette paire et la ligne de tendance baissière (exactement à peine au-dessus de 1.5300). Graphiquement, on constate clairement une tendance baissière à l'oeuvre, avec la divergence baissière qui est perceptible sur les graphiques. La paire, depuis avoir atteint 1.5400 a connu un fort mouvement de baisse et il est probable qu'un mouvement similaire soit de nouveau à l'oeuvre sur ce cross. Il conviendra par conséquent de regarder de près les prochains supports qui se trouvent à 1.5124 et à 1.5000, ce dernier support constituant au passage pour le marché un niveau psychologique décisif.

Retrouvez toute l'actualité du Forex sur Forex.fr

Pour aller plus loin, retrouvez toutes les données sur les devises

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :