Flash crash : bref (et mystérieux) effondrement des Bourses européennes ce matin

La "secousse sismique" s'est ressentie sur toutes les places financières européennes. A la Bourse de Stockholm, l'une des plus touchées, l'indice de référence a perdu jusqu'à 8%.

3 mn

L'indice CAC 40 de la Bourse de Paris a cédé jusqu'à 3,44% vers 10h, heure de Paris (08h00 GMT) mais n'abandonnait plus que 1,3% à la mi-journée, et 1,58% après 16h.
L'indice CAC 40 de la Bourse de Paris a cédé jusqu'à 3,44% vers 10h, heure de Paris (08h00 GMT) mais n'abandonnait plus que 1,3% à la mi-journée, et 1,58% après 16h. (Crédits : Reuters)

Un trou d'air qui a surpris par son étendue mais fort heureusement aussi par sa brièveté. Ce lundi matin, les actions européennes ont traversé un bref passage à vide, un "flash crash" en jargon boursier, que plusieurs intervenants de marché soupçonnent d'avoir été déclenché par une erreur d'un trader au début d'une séance marquée par des volumes réduits, la journée étant fériée au Royaume-Uni.

De Stockholm à Paris en passant par Oslo et Francfort

La Bourse de Stockholm a été l'une des plus touchées puisque son indice de référence a perdu jusqu'à 8%. Mais il ne reculait plus que de 1,08% à 10h15 GMT.

Les Bourses de Copenhague et d'Oslo ont elles aussi essuyé de lourdes pertes pendant quelques minutes et le mouvement s'est répercuté, à une échelle plus réduite, en Allemagne, en Italie et en France, rapporte l'agence Reuters: l'indice CAC 40 de la Bourse de Paris a cédé jusqu'à 3,44% vers 08h00 GMT mais n'abandonnait plus que 1,3% à la mi-journée.

De même, l'indice large européen Stoxx 600 a reculé de plus de 2% en l'espace de deux minutes vers 07h58 GMT mais affichait un repli limité à 0,8% à 10h15 GMT.

L'indice de volatilité de l'EuroStoxx a parallèlement connu une brève envolée et atteint son plus haut niveau depuis la mi-mars à 35,99 points avant de revenir à 33,49.

Un phénomène "très étrange"

"Ce qui s'est passé pendant ces quelques minutes était très étrange", a déclaré Martin Munk, vice-président en charge des ventes d'actions chez Jyske Bank, ajoutant que de nombreux clients avaient appelé l'intermédiaire pour lui demander des explications.

Il ajoutait:

"Cela commence à ressembler à quelque chose de plus technique, cela pourrait avoir été déclenché par une erreur de transactions ou un dysfonctionnement technique. Ça ne semble pas avoir été déclenché par un événement extérieur parce que l'information aurait fini par se savoir", a-t-il expliqué.

Ce "flash crash" serait dû à un emballement algoritmique ou... à un "gros doigt"

Le courtier Nordnet a évoqué un "flash crash" (ou krach éclair) qui a provoqué un bref mouvement de panique et des intervenants à Francfort et Londres ont estimé que ces mouvements pourraient s'expliquer par l'emballement de certaines transactions algorithmiques ou un "gros doigt", une erreur de saisie des données d'une transaction.

Une porte-parole de l'opérateur boursier Euronext à Oslo a déclaré qu'aucune information de marché ne permettait d'expliquer à elle seule la baisse rapide observée juste avant 08h00 GMT.

"Nous considérons cela comme un sujet de routine, aucune nouvelle sur le marché ne peut expliquer un mouvement aussi ample", a-t-elle ajouté.

Pas d'erreur système repérée pour l'instant

L'opérateur américain Nasdaq, qui exploite les Bourses de Stockholm et Copenhague, a déclaré qu'il enquêtait systématiquement sur les mouvements de marchés et qu'il était en contact avec des intervenants de marché au sujet de la volatilité de ce lundi.

"Nous ne voyons pour l'instant rien qui indique des erreurs dans les systèmes de Nasdaq", a ajouté le groupe dans un courrier électronique.

(Reuters)

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 6
à écrit le 08/05/2022 à 15:55
Signaler
L'illustration que la bourse est devenue un genre de "parions sport". Pitoyable.

à écrit le 03/05/2022 à 20:10
Signaler
merci a lui et tus les algos placés shorters j ai pu chopper du 6325 , peti rebon tecnique jusqu a tout ca en put, on est sur long terme en tendance baissière classique de fin de cyce, souvent dure autoyr de 3 ans

à écrit le 03/05/2022 à 20:08
Signaler
çà prouve surtout que la marché est pret a craquer , si un unique pauvre trader par un seu ordre un jour u dans son pays c est ferié fait chuter des bourses mondiales dE MOINS 8ù, en une minute !!! imaginez bientot le carnage a venir

le 07/05/2022 à 15:37
Signaler
je ne m étais pas trompé... depuis une journée a -3.8% SUR CAC EXCELLENT. A CE JOUR 6242. JE VISES 6000 PUIS 5800-. J AI UN 4000 en septembre 2023 comme zone de renond. et juste avant 4700 rebond technique gra^phiquement en juin 2023

à écrit le 03/05/2022 à 9:16
Signaler
Une cyberattaque ?

à écrit le 02/05/2022 à 17:45
Signaler
Il serait étonnant qu'ils n'en connaissent pas déjà la raison.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.