Laissez-nous vivre

Chaque matin, l'actualité commentée par marc Fiorentino...

2 mn

(Crédits : MonFinancier.com)

A chaque fois qu'on est confronté en France à un problème, les gouvernements et les politiques lancent des consultations qui débouchent sur des plans qui débouchent sur des échecs. C'est insupportable. Valls veut s'attaquer à l'embauche dans les PME après trois ans d'asphyxie totale des entrepreneurs. Il pense que c'est l'Etat qui peut régler les problèmes alors que c'est l'Etat qui les crée.

TROP D'ETAT, TROP D'INCOMPETENCE

Manuel Valls va consacrer deux jours à recevoir les partenaires sociaux pour relancer l'embauche dans les PME:

On est dans une situation typiquement Française. Avec en toile de fond permanente, l'omniprésence et l'ingérence du gouvernement dans la sphère privée. Un gouvernement dont aucun membre n'a l'expérience de la création ou de la gestion d'une PME mais qui pense, comme tous les gouvernements précédents, qu'on peut tout décréter. On peut décréter la croissance, on peut décréter l'emploi, on peut décréter la confiance. Même si cela fait plus de 40 ans que ce modèle est un échec.

LAISSEZ LES ENTREPRENEURS TRANQUILLES?

Est ce quand même une bonne nouvelle qu'un gouvernement s'intéresse aux PME ?

Non. Ce qu'un entrepreneur demande c'est que les politiques ne s'intéressent pas à lui. Qu'ils le laissent travailler, tranquillement sans le harceler avec des contraintes sociales, juridiques, réglementaires, fiscales, environnementales et j'en passe. Ce qu'il demande c'est qu'on le laisse embaucher, débaucher, s'adapter, évoluer. Que va tenter de faire Valls ? ce qu'il fait depuis un an, c'est-à-dire tenter de défaire toutes les mesures absurdes qui ont été prises pendant les deux premières années Hollande.

COMMENT RELANCER L'EMBAUCHE?

Il faut quand même relancer l'embauche dans les PME. Absolument. C'est une priorité quand on a 6 millions de chômeurs et qu'on sait que seules les petites entreprises peuvent créer de l'emploi. Et quand on sait qu'aujourd'hui près de neufs contrats sur 10 sont des CDD et pas des CDI. Pour libérer l'emploi, il faut libérer la croissance et pour libérer la croissance il faut libérer les entrepreneurs des interventions de politiques incompétents en matière de gestion d'entreprises, comme le prouve la gestion des finances de l'Etat. Le jour où des hauts fonctionnaires auront la fibre entrepreneuriale, je suis certain que ça se saura.

Plus d'actualités Bourse sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

2 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.