Il fait de moins en moins bon avoir plus de 55 ans et chercher un emploi

 |   |  361  mots
Copyright REA
"La France se distingue (des autres pays industrialisés, ndlr) par un 'décrochage' particulièrement marqué de la participation au marché du travail à partir de l'âge de 55 ans" note l'INSEE dans son ouvrage "Emploi et Salaires" publié ce 6 mars. En parallèle, l'institut observe que les chances de retour dans l'emploi d'un senior sont corrélées avec son statut précédent et la nature du contrat qu'il occupait.

"Entre 2008 et 2011, le taux de chômage des 55-64 ans a fortement augmenté (...) il a crû de 1,9 point en France" note l'Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE) dans son ouvrage "Emploi et Salaires" publié ce 6 mars 2013. Depuis le début des années 2000, le taux de chômage suit une tendance globale haussière, mais cela est particulièrement le cas pour les actifs seniors (de plus de 55 ans). L'Institut fait remarquer qu'en 2011, le taux d'activité des 55-59 ans a atteint 69%, soit 17 points de moins que celui des 50-54 ans. Le constat est particulièrement vrai pour les actifs de sexe masculin.

Cette tendance ne s'explique qu'en partie par la conjoncture économique. "Entre 2008 et 2011, le taux de chômage des 55-59 ans a fortement augmenté, du fait conjugué de la crise et de la fin des dispenses de recherche d'emploi" indique l'Institut français dans un dossier spécialement dédié à la recherche d'emploi passé l'âge de 55 ans.

L'effet négatif de l'âge avancé s'estompe

Par ailleurs, bien qu'il soit commun de considérer que plus on avance dans l'âge, plus il est difficile de retrouver un emploi, l'INSEE nuance cet effet de l'âge concernant la période 2009-2011:  "il n'y a plus de différence entre 45 et 54 ans, et une personne de 55-59 ans a 1,5 fois moins de chances de retrouver un emploi qu'entre 45 et 49 ans, contre deux fois moins entre 2004 et 2008".

Les anciens employés ont plus de mal à être réembauchés

Les différences n'existent pas seulement selon le genre, des inégalités persistent en fonction du type d'emploi occupé par les seniors avant leur période de chômage. Ceux qui exerçaient en tant que cadre, professionnel indépendant ou occupaient une profession intermédiaire retrouvent plus facilement un emploi que ceux qui étaient employés. De même que les personnes qui ont perdu leur emploi suite à une fin de contrat à durée déterminée (CDD) retrouvent plus facilement un emploi que celles qui ont été licenciées.

POUR ALLER PLUS LOIN :

» Chômage des seniors : tordre le cou aux idées reçues

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/04/2013 à 16:19 :
La Discrimination fondée sur l'âge et le Droit Européen :

Voici deux liens que je recommande à tous seniors au travail, ou en recherche d'un emploi.

Le premier est un document très complet sur la discrimination sur l'âge et qui est disponible ici :

http://halde.defenseurdesdroits.fr/spipfc15.html?page=art...

le second est un site à consulter traitant plus particulièrement des stéréotypes et des préjugés et des façons d'y faire face :

http://www.prejuges-stereotypes.net/main.htm

Mon avis :

Encadré par la directive européenne 2000/78/CE en faveur de l?égalité de traitement en matière d?emploi et de travail (document ci-dessus), et par l?art. L122-14-13 du code du travail français, l?âge en France et le fait d'être une femme sont les premières discriminations perçues au travail .

source dernier baromètre de 01/2013 sur la perception des discriminations dans le travail, réalisé par l'IFOP pour le Défenseur des Droits et pour l'Organisation Internationale du Travail, avec 32% en 2012 contre 26% en 2011.
De plus, pour plus de 80%, les personnes de plus de 50 ans se trouvent cantonnées à des tâches moins intéressantes. Près de quatre victimes sur dix ne disent rien on ne font rien « parce que cela n?aurait rien changé ».

Idées :

Permettre et favoriser l'intergénérationnalité dans l'entreprise

Favoriser l'intégration des nouveaux arrivants, et pour les seniors déjà en poste, les associer aux développements des projets internes (parmi d'autres actions envisageables) dans des équipes d'âges mixtes

Utiliser des process de recrutement favorisant l'embauche de tous, et par ex. :

Méthode de Recrutement par Simulation, si cette méthode n'est pas adaptable à l'ensemble des recrutements, elle peut déjà s'exercer sur plusieurs métiers manuels principalement, mais pas exclusivement

CV anonyme. Créé en 2006 par la Loi pour l'égalité des chances, son usage est encore très marginal. D'autant que 18% des entreprises estiment qu'il est important d'avoir 1photo sur le cv (source APEC), et que l'usage des CV sur vidéo sont des éléments renforçant la discrimination en introduisant de nouvelles subjectivités.

Idée "d'ailleurs" sur des candidatures anonymes :

aux EU un orchestre philharmonique a effectué ses auditions pour un poste de musicien, en écoutant les candidats jouer derrière un rideau (article du 19/3/13 de Anne Rodier)

Blog :
http://adsapientia44.blogspot.fr/2013/04/la-discrimination-fondee-sur-lage-et-le.html
a écrit le 07/03/2013 à 17:58 :
le frein serieux du recrutement d'un cadre sénior de plus de 55ans en france est le salaire précédent.le nouvel employeur ne conçoit pas que le postulant céde sur quelques centaines d'euros pour retrouver un job.souvent aussi ,le RH résponsable de l'entretien est beaucoup plus jeune et a une apprehension ancestrale des hautes compétences incontôlables et non gérables.....bref nos RH devraient passer par l'allemagne la scandinavie ou le canada pour voir évoluer les plus de 65 ans dans les entreprises!
a écrit le 07/03/2013 à 17:58 :
le frein serieux du recrutement d'un cadre sénior de plus de 55ans en france est le salaire précédent.le nouvel employeur ne conçoit pas que le postulant céde sur quelques centaines d'euros pour retrouver un job.souvent aussi ,le RH résponsable de l'entretien est beaucoup plus jeune et a une apprehension ancestrale des hautes compétences incontôlables et non gérables.....bref nos RH devraient passer par l'allemagne la scandinavie ou le canada pour voir évoluer les plus de 65 ans dans les entreprises!
a écrit le 07/03/2013 à 12:32 :
Ou là là !!! Que de commentaires!!! Perso, maintenant 58 ans, au chômage en Octobre 2011, je me suis finalement recasé en Juin 2012... en Suisse! Parce que les journalistes et statisticiens de tous poils peuvent bien dire ce qu'il veulent, quand, à la fin d'un entretien téléphonique qui s'est bien passé, on vous demande votre âge, et qu'on vous répond " Ha, mais nous ne faisons pas dans le social", cela dénote bien un préjugé (défavorable) des employeurs français vis à vis des seniors. Et ce n'est pas une question de salaire... Nos voisins sont bien plus pragmatiques. L'entreprise qui m'a finalement employé m'a dit " nous avons retenu votre candidature en raison de votre expérience, de vos compétences et de votre motivation" Alors non, l'âge n'est pas un obstacle... Sauf en France! Quelques cabinets de recrutement ont sérieusement évolué en ce domaine, mais du côté des employeurs, les clichés et stéréotypes ont la vie dure!

55 ans, trop vieux pour bosser, mais bien pour être président, ministre, etc... Et après, on s'étonne du manque de performances des PME françaises?! S'ils ne savent pas prendre les compétences où elles se trouvent, sûr qu'elles ont du souci à se faire face à la concurrence!
a écrit le 07/03/2013 à 12:10 :
Il n''y a que dans la politique à plus de 55 ans que ça recrute au gres des elections mais vu l'age venerable de certain, la aussi il faudrait une limite d'age car le dynamisme ne suis plus.
Mais çà ce n'est pas demain que nos parlementaires voterons une lois d'age limite à la fonction à 65 ans ou 70 . Pourtant la aussi c'est le droit des generation à se succeder et à ,trouver une place dans la vie active.
Réponse de le 07/03/2013 à 13:36 :
Limite d age, non cumul, limite des avantages , du nombre, des copains...etc les lois concernant les politiques devraient etre voter par referendum...car ils se tiennent les coudes à UMPS
a écrit le 07/03/2013 à 11:36 :
Cela ne me semble pas très intéressant de savoir que la France emploie plus mal ses seniors que les autres pays de l'OCDE.
Par contre il m'apparait très important de noter: que pour une entreprise un employé coûte cher à former et à rendre "rentable", c'est un processus lent que de connaître bien les rouages, les produits/services,... donc plutôt engager un jeune est préférable. De même nos lois très rigides - CDI... - coûtent cher en charges, et pour licencier si plus de clients,... donc plutôt engager un jeune moins légalement protégé...
Tout étonnement à propos de la réticence à engager dezs séniors est donc bien hypocrite. Que faire pour inverser la tendance? d'une part que l'état prenne en charge directement la formation et fasse de l'alternance à tout âge, d'autre part qu'il assouplissent ce fichu carcan de lois, même si nos très peu représentatifs syndicats râlent.
Réponse de le 08/03/2013 à 21:00 :
"...donc plutôt engager un jeune moins légalement protégé..." ah bon ?
a écrit le 07/03/2013 à 10:53 :
59 ans ingénieur diplome dans un secteur porteur qui recherche, accepte salaire de -30% expérimenté ayant travaillé 41 ans sans chômage. Bien note, à fait 600 candidatures, à fait des stages accepte l intérim et une délocalisation, réponse de pôle emploi faites des efforts créer votre entreprise hors personne ne fait confiance à un chomeur, il reste peu etre immolation.
a écrit le 07/03/2013 à 10:47 :
Que l'état donne l'exemple en mettant tous ses fonctionnaires à la retraites à 67 ans ! qui arrive en retraite sans vraiment de fatigue ni de stress.
Réponse de le 07/03/2013 à 13:53 :
Avez vous vu l'âge des députés et surtout sénateurs ...ils s'accrochent tous , certains sont des vieillards, mais ils sont bien au chaud, ils roupillent, ils lisent ou ne viennent pas bosser(si!si! ça arrive souvent !), et ils touchent de gras émoluments, c'est en quelque sorte une maison de retraites 5 étoiles pour nantis! alors, vous pensez bien... la retraite, c'est tabou(et en plus, se fatiguent pas, ce qui garanti leurs grands âges aux postes...)
a écrit le 07/03/2013 à 10:46 :
Il est indispensable de refaire l'étude en prenant en compte le secteur d'activité. Pensez-vous qu'un ingénieur nucléaire ou un commercial export dans la défense ont les mêmes problèmes d'embauche qu'un comptable du même age ? Je crois pas. Des comptables jeunes compétents et pas chers vous en avez à la pelle. Des ingés nucléaires ou commerciaux défense chevronnés ça court pas les rues.
Réponse de le 07/03/2013 à 16:35 :
Et à part copier-coller vos propres messages, quoi de neuf depuis 12 heures?
Réponse de le 07/03/2013 à 18:24 :
Ah ah ah voilà un lecteur attentif qui - visiblement - n'a rien d'autre à faire...
Réponse de le 07/03/2013 à 18:25 :
On attend toujours vos commentaires incisifs et bien trempés...
a écrit le 07/03/2013 à 9:35 :
50ans est l age de la retraite pour les proteges de nos entreprises publiques a charges du contribuables
a écrit le 07/03/2013 à 9:35 :
un peu de lecture fera du bien ; il faut relire le recueil de nouvelles de DINO BUZZATTI. le titre du livre : le K. tellement contemporain.
a écrit le 07/03/2013 à 9:31 :
Dans l'article, on ne parle ue des seniors du privé, les fonctionnaires n'ont pas ce genre de souci, une injustice de plus.
a écrit le 07/03/2013 à 8:34 :
Combien de personnes en France , à des niveaux et à des titres très différents, cumulent plusieurs emplois ou fonctions non bénévoles, avec une retraite. obtenue assez jeune ????
beaucoup des 50 - 55 ans sont en retraite , qui coûte presque autant que leur salaire de fin de carrière ???
a écrit le 07/03/2013 à 8:34 :
Combien de personnes en France , à des niveaux et à des titres très différents, cumulent plusieurs emplois ou fonctions non bénévoles, avec une retraite. obtenue assez jeune ????
beaucoup des 50 - 55 ans sont en retraite , qui coûte presque autant que leur salaire de fin de carrière ???
Réponse de le 07/03/2013 à 9:45 :
encore mieux:musicien a l'armée,parti a 35 ans a la retraite avec emploi sans concours, de fonctionnaire cadre a la mairie
a écrit le 07/03/2013 à 6:01 :
Il fait de moins en moins bon de vivre dans un pays en voie de sous développement où le caïd n'est jamais inquiété, la classe moyenne pressurisée et où le travail au noir est encouragé . Bref, il fait de moins en moins bon de vivre en France
Réponse de le 07/03/2013 à 9:39 :
hélas, d'accord avec vous
a écrit le 07/03/2013 à 1:53 :
Donc on sort les gens à 50 ou 55 ans, mais avec quelle retraite ? En parallèle, voyez comme ont fait partir les pays en vrille : l?Italie a 36% de moins de 30 ans sans travail. On fabrique des jeunes sans vie, sans avenir. C?est un système gouverné par des monstres ! On a Grillo qui débarque. La question est bien celle dont on parle : on ne fait pas entrer une économie faible sans avoir fait les investissements techniques pour tenir dans une monnaie forte. Nous avons des diables qui martyrisent l?humanité. C?est de l?incompétence crasse ! Et pourtant l?Allemagne y arrive, il leur reste encore de nombreux chômeurs, ce qui est scandaleux. On fout en l'air la vie humaine, ça sent pas bon!
Réponse de le 07/03/2013 à 6:53 :
ça me rappelle un livre intitulé " L'invention de la pauvreté".
Réponse de le 07/03/2013 à 7:14 :
Concernant les jeunes, l'avenir c'est grosso modo l'exil (pays émergents) ou le suicide. Pour les autres, perdre son travail à 40 ans c'est devoir continuer à vivre mais en marge de la société. L'horreur économique vient surtout de la désindustrialisation alors que Maurice Allais, notre seul prix Nobel d'économie, tirait la sonnette d'alarme, il y a plus de vingt ans déjà en préconisant de protéger nos entreprises par des barrières douanières comme d'autres pays le font. Pourra-t-on continuer longtemps comme cela ? "Quand des millions de personnes se rendront compte que l'on ne peut plus vivre comme le passé, la Révolution sera logique et inévitable" suivant l'histoire d'une jeunesse désabusée "les corps indécents". Il semble aussi qu'en France l'immigration massive imposée soit une bombe à retardement dans la mesure où l'intégration ne se fait pas ou mal. Il ne fait pas bon avoir 20 ans en France aujourd'hui, ni 40 ans ni 60 ans (retraites non-approvionnées).
Réponse de le 07/03/2013 à 8:10 :
je vous rejoins à 100% c'est exactement ce que j'ai écris dans mes commentaires "un génocide contre l'Human ité"! ça parait excessif? actuellement, je ne crois pas du tout!! + 1000
Réponse de le 07/03/2013 à 8:20 :
Excellent, vous avez tout dit, ainsi que "Nullité ", Hélas !! ceux qui le peuvent partiront, et ici nous accueillerons des immigrés qui ne s'intégreront pas; Comme vous nous le rappelez, .M.Allais tirait" déjà la sonnette d'alarme, il y a 20 années, que les politiques ne prennent t-ils pas, les conseils avisés de ces personnes , bien au fait de la prévoyance de leurs dires...ils en sont incapables, tous autant qu'ils sont! c'est à pleurer..!
a écrit le 07/03/2013 à 0:52 :
AER ATS
avez vous signé la pétition
chang.org pétition rétablissement aer

mon témoignage, mon déballage, ma page au gouvernement

A tous les étages, dans l'opposition vous nous rendiez hommage,vous n'aviez pas le mème langage, comment à notre àge, après une vie à l'ouvrage, nous laisser au chomage? Jospin nous l'avait laissé en héritage, Fillon signa son détricotage, de l'AER vous demandiez rattrapage, maintenant que vous ètes à l'ouvrage, quel camouflage ! juste un petit raturage et après un grand affichage, un projet sans affinage, ce décret ne va pas nous éviter le naufrage

pas de rattrapage! de l'enfumage!
a écrit le 06/03/2013 à 23:32 :
Actuellement, les personnes au chômage de plus de 55 ans ne retrouvent pas de travail ou très rarement et ils ne sont plus indemnisés. Cette nouvelle mesure en 2013 est incompréhensible, ce gouvernement est fantaisiste au fil des jours il improvise. En 2010, il manifestait car la mesure était trop dure, trop rapide, et trop injuste. On ne parle plus des cumuls des mandats.. Les politiques, parlementaires, sénateurs devraient montrer l?exemple. Pourquoi les régimes spéciaux peuvent perdurer?
Réponse de le 07/03/2013 à 8:26 :
on marche DRAMATIQUEMENT sur la tête avec ces politiques, qui mènent la France et les Français dans un abime sans fond, dont nous ne nous relèverons pas!! partez, ce qui le peuvent! ça fait mal de dire ça , quitter son pays pour s'en sortir...et nos enfants, quel avenir pour eux, alors que les parents , eux memes sont dans la tourmente...Jamais, je n'aurai cru que mon pays serait dans cet état! c'est moche,désespérant, lamentable..
a écrit le 06/03/2013 à 23:11 :
Il est indispensable de refaire l'étude en prenant en compte le secteur d'activité. Pensez-vous qu'un ingénieur nucléaire ou un commercial export dans la défense ont les mêmes problèmes d'embauche qu'un comptable du même age ? Je crois pas. Des comptables jeunes compétents et pas chers vous en avez à la pelle. Des ingés nucléaires ou commerciaux défense chevronnés ça court pas les rues.
a écrit le 06/03/2013 à 21:51 :
A cet age la, ou bien on a fait ses preuves (et épargnes) ou bien on a crée sa propre boite. Seulement beaucoup vivent planques... Sans trop se fouler... La vie bobo... On repousse même des stagiaires, on "embauche" les enfants de ses copains... Bref en France c'est devenu la grande magouille. Cette génération même qui a vote socialo pendant des décennies. Voilà ce que vous disent de nombreux jeunes Français: ça été tout pour votre gueule et bien maintenant danser: nous les jeunes battant on s'est expatries! Ne comptez pas sur nous pour vous embaucher et encore moins pour vous payez la retraite... Vous avez vécu une telle croissance dans votre jeunesse que la plupart d'entre vous ne savez même pas écrire un CV!...
Réponse de le 06/03/2013 à 22:31 :
vous êtes pathétique FoiEt liberté, on ne devrait même pas prêter attention à vos commentaires!! il y a de quoi vous plaindre, vraiment, un pauvre" type, c'est tout...votre famille, doit pas se marrer souvent avec vous, vous êtes d'un lourd ! de plus, ce qui est plus grave, vous parlez sans savoir, vous êtes à côté de la plaque, vous ne comprenez rien à rien......heureusement, puisque vous parlez de "nombreux jeunes Français", ils sont loin d'être de votre acabit, c'est heureux!
Réponse de le 06/03/2013 à 22:35 :
Commencez donc par vous acheter un Bescherelle avant de donner des leçons d'écriture de CV
Réponse de le 07/03/2013 à 3:40 :
Parlant de commentaires lourds... Je ne vous attaque pas en personne, moi. Aussi votre nom d'usage n'est meme pas utilisable... Enfin on est encore libre de s'exprimer meme quand la verite fache! Continuez donc vos legeretes si vous etes si malin!...
Réponse de le 07/03/2013 à 4:03 :
A Oula: moquez vous donc du Francais expatrie depuis 20 ans; j'aimerai bien voir votre niveau en langue etrangere... Et puis pour certains d'entre nous c'est le fond qui compte pas tellement la forme... Mais bon continuez de potassez votre Bescherelle... Je vous voi bien ecrire des poemes par longueur de journee de semaine a 35 heures...
Réponse de le 07/03/2013 à 11:18 :
Vous dites n'importe quoi !
Des décennies de socialos. Sur la période, 24 ans de gouvernements de droite et 14 de gauche soit un peu plus d'1 décennie.
La croissance dans la jeunesse ? N'importe quoi, cette génération a commencé à travailler au moment du premier choc pétrolier et a connu la montée inexorable du chômage.
Pour ma part, j'écris et je parle couramment le français, l'allemand et l'anglais, ainsi que le html, le css et le javascript sans doute avec moins de fautes que vous. Je maitrise Windows, OSX et Linux , et je n'écris plus de CV car nous sommes à l'heure d'Internet !!!
Les générations qui ont 50 à 55 ans maintenant, ont dû au contraire faire beaucoup plus d'efforts d'adaptation que les nouvelles !
Réponse de le 07/03/2013 à 18:07 :
Laissez moi rire: vous croyez encore que Chirac etait un type de droite?!... Il faut voyager mon cher!... Meme Sarko a foutu des socialos dans son gouvernement. Il faut pas lire que l'etiquette! Faut voir les programmes socialistes mis en place. Quant a l'internet, il faut tout de meme inclure un CV et une lettre de motivation dans votre prochaine recherche sans quoi signer sous job.com ne suffira pas! Allez camarade restez Franco-franchouillard dans votre europe desormais pourrie!... Bon courage tout de meme surtout a vos enfants...
a écrit le 06/03/2013 à 21:50 :
Il me semblait que le taux d'activité des plus de 55 ans était de 37%, le deuxième taux le plus faible de l'Union européenne après la Belgique.
a écrit le 06/03/2013 à 21:39 :
Oui c?est l?économie administrée? trop d?Etat tue la France. La société civile est martyrisée. Entre 80 et 2000 la France a perdu 0,75 point de PIB sur l?Angleterre, soit 20 points de PIB? La productivité est ralentie et l?innovation combattue. On a un Etat bloc d?improductivité. Résultat la société explose et on fait carrière entre 30 et 50 ans. En revanche en face, le fonctionnaire pantoufle? On n?a jamais soutenu l?activité, même après la crise, c?est encore pire : les institutions veulent la peau du pays, c?est la conclusion loque puisqu?on augmente les prélèvements. C?est un mauvais système ! Il faut en finir avec le mille-feuilles, l?économie concorde et la dépensite aigue.
a écrit le 06/03/2013 à 20:56 :
Un cadre de 55 ans est deux à quatre fois plus cher qu'un cadre de 35 ans. Mais ils ont en gros la même compétence. La rapidité d'apprentissage du jeune compensant l'esprit de synthèse basé sur l'expérience du vieux. Alors pourquoi ne pas proposer de les payer le même prix? Parce que si le senior accepte, il verra sa retraite baisser avec le fameuse règle des 25 meilleures années.
Réponse de le 06/03/2013 à 22:01 :
@ glissement: Les 25 ans sont pour la retraite de base soit au maximum 50% du plafond sécu. Les retraites complémentaires sont calculées en nombre de points, même si son salaire stagne ou baisse pendant les dernières années un cadre n'est pas touché par votre fameuse règle des 25 ans !
a écrit le 06/03/2013 à 20:24 :
De toute façon, à cet âge, on a tous une Rolex, non..?? J'ai loupé quelque chose..??
Réponse de le 06/03/2013 à 22:33 :
marrez vous, c'est de votre âge...viendra un jour, ou vous rirez moins........Parole !
Réponse de le 06/03/2013 à 23:00 :
Oui, t'as loupé que ta Rolex, elle doit être en or ou alors t'as raté ta carrière...
a écrit le 06/03/2013 à 20:20 :
probablement due a la retrait anticipée couplée a la retraie a 60 ans,plus l age de depart est tot plus les entreprises vous sortent tot
Autre cause la structure du marché du travail en France, bloqué ,segmenté et rigide pour surprotéger mais au final on a fait que condamner les jeunes et les seniors
Réponse de le 06/03/2013 à 21:57 :
Très brillante analyse qui confine au sophisme : les entreprises ne se soucient nullement du nombre d'années de cotisation qui manque à un salarié avant de s'en séparer et on ne peut pas leur en faire grief. Le degré de protection offert par la réglementation n'y est pas pour grand chose non plus. le sujet s'appelle compétition absolue: sur un marché où la demande d'emploi est plus forte que l'offre, les jeunes, inexpérimentés, et les presque "vieux" sont écartés au profit des plus performants. Le déséquilibre croissant offre/demande d'emploi conduit hélas à réduire la fourchette de performance à la portion congrue : avant 30 ans tu es nul, après 45 tu es usé. Sauf à remettre les valeurs humaines au coeur d'un projet de société, nous sommes cuits! PETITE question à ceux qui se désolent de la disparition des petits boulots: combien boycottent les bornes automatiques (autoroutes, supermarchés, banques, ...) au profit des guichets? sans doute très peu, et pour gagner quoi : 2 minutes de plus à cavaler pour un système de M......
Réponse de le 06/03/2013 à 22:35 :
EXCELLENT COMMENTAIRE !! + 1000
a écrit le 06/03/2013 à 20:08 :
Ce qu'on ne dit jamais, c'est qu'en grande partie l'ostracisation des seniors est due à la peur des cadres en place. "J'ai 45 ans, j'embauche un cadre confirmé de 55 ans, il va me faire la peau parce qu'il est plus fort que moi". Le cadre moyen de 45 ans rêve d'embaucher le jeune diplômé avec 1ere expérience, brillant certes ("il palliera mes lacunes sans que ça se sache"), mais bien trop jeune pour prendre la place de son patron. On ne changera ça que quand les Directions Générales exigeront un changement d?attitude des cadres en poste, mais ce n'est pas évident, car elles ont peur pour elles-même. Aux USA, cette attitude existe bien moins, car l'âge compte moins et on évite de le mettre sur les CV.
a écrit le 06/03/2013 à 20:07 :
Quand on est jeune, on n'est pas embauché par manque d'expérience, quand on est senior, on a de l'expérience mais on coûte trop cher . Donc, la variable d'embauche est entre 25-45 ans .
a écrit le 06/03/2013 à 19:45 :
Voilà la mentalité capitaliste individualiste...
Réponse de le 06/03/2013 à 20:38 :
Ah bon ? C'est quoi le rapport ? Je vous informe qu'en France vous êtes sous un régie conservato collectiviste, et le capital n'a rien à voir avec les aprioris, et les charges salariales, malheureusement rédhibitoires pour beaucoup d'entrepreneurs.
Réponse de le 06/03/2013 à 22:57 :
Le rapport, c'est que les individus sont considérés comme une marchandise et non comme un être humain, et donc , on les choisit suivant l'age, et non leurs qualités. Conséquence, une société déshumanisée individualiste qui creuse son trou.
a écrit le 06/03/2013 à 19:20 :
A noter que dans l'informatique, on est senior a 40 ans. A tous les parents qui poussent leurs enfants vers ce genre d'étude et à tous les étudiants qui envisagent cette voie, sachez qu'en France, vous ne ferez pas carrière, vous serez une ressource exploitée pendant 15 ans, ^puis mis à la porte sans ménagement. A vous de voir... :)
Réponse de le 06/03/2013 à 19:44 :
Très très vrai. Pourtant quand j'en parle à mes amis qui envisagent des études d'info pour leurs enfants, ils ne me croient pas... les imbéciles.
Réponse de le 06/03/2013 à 22:37 :
Super! pour eux !! vous en avez une haute opinion
Réponse de le 06/03/2013 à 22:59 :
AMA, ce n'est pas une question d'age mais de valeur ajoutée. A 40 ans, il faut pouvoir offrir beaucoup plus qu'un junior sortant de l'école ou qu'un indien/chinois/russe payé 4 ou 5 fois moins cher. Sans doute plus que dans d'autres domaines, il n'est pas permis de s'endormir sur ses lauriers au risque de voir sa valeur chuter (très) rapidement sur le marché du travail.
Réponse de le 07/03/2013 à 16:43 :
Vous faites quoi de l'expérience? En informatique, on se plaint de ce qu'un pourcentage énorme de projets échoue (plus de 50%) mais ceux qui ont acquis de l'expérience sont mis dehors, et les projets sont remis entre les mains de personnes qui n'ont pas encore acquis l'expérience nécessaire. Et après on fait un O avec sa bouche et on s'étonne!

Pour ce qui est de l'offshoring, là aussi, faut être vachement bon pour driver du développement à distance et c'est pas des petits jeunes inexpérimentés qui peuvent faire ça.
a écrit le 06/03/2013 à 19:00 :
Au moins en partie, cela est le résultat de toutes les mesures prises depuis 30 ans pour "dégager" les anciens soi-disant au profit des jeunes: contrats de solidarité, préretraite FNE, préretraite maison sous diverses formes, temps partiel plus ou moins imposé, .... Tout cela a coûté cher pour une efficacité plus que douteuse. La France s'est marginalisée depuis trop longtemps par ces méthodes, et beaucoup, même compétents, ont été soit démotivés, soit rejetés. Alors maintenant on fait quoi ? Augmenter le nombre d'années nécessaires pour arriver à la retraite et augmenter l'âge auquel on peut partir est totalement inutile tant que les seniors n'auront pas un emploi, digne et adapté à leurs capacités et compétences.
Réponse de le 06/03/2013 à 20:39 :
Et oui c'est le résultat de 40 ans de collectivisme et d'anti libéralisme, il est beau le résultat.
a écrit le 06/03/2013 à 18:52 :
Pas grave ça rapporte rien de travailler. Tant qu'on peut continuer à saigner les jeunes avec notre rente immobilière tout va bien.
Réponse de le 06/03/2013 à 20:07 :
Allez y! encore une couche, SVP , c'est super ! et cynique avec ça...PROVOC !
Réponse de le 06/03/2013 à 20:56 :
@Baby Boomer: t'es pas obligé de louer, tu peux acheter :-)
a écrit le 06/03/2013 à 18:47 :
c'est triste, ils sont competents en general et bcp plus motives que les jeunes qui ne pensent qu'a leur iphone de fonction ( qui va bien avec l'audi a4).... des fois un peu chers, certes
Réponse de le 06/03/2013 à 19:23 :
" les jeunes qui ne pensent qu'a leur iphone de fonction" stéréotype. "des fois un peu chers, certes" Certes ? C'est juste le critère principal d'embauche mais passons...
Réponse de le 06/03/2013 à 20:14 :
Que de clichés. Les jeunes d'aujourd'hui sont prêts à enchainer plusieurs stages, puis des CDD pour enfin avoir un CDI. Alors pour la motivation ne la ramenez pas svp...
D'autant que si les jeunes sont préférés aux seniors c'est juste pour une question de prix. Un cadre confirmé à Paris c'est 4000 euros par mois minimum. Vous pouvez trouvez un jeune diplômé avec plusieurs années de stages (de vrais jobs qui ne disent pas leur nom) ou de CDD d'expérience, donc prêt à tout pour un CDI, pour 1700 euros par mois. Et presque aussi efficace, avec une expérience à l'étranger et débrouillard. Pour les employeurs le calcul est vite fait.
Réponse de le 06/03/2013 à 20:34 :
discutez avec vos copains francais qui ont des boites et embauchent, vous verrez le stereotype... apres on en rediscute ( pour la audi, c'est un stereotype, mais une bmw ca va aussi - pour la mercedes, bof-).... l'iphone, c'est un droit acquis qui est du a l'exception culturelle, je pense ;-)
Réponse de le 06/03/2013 à 21:00 :
@DRH: un véritable employeur embauche parce que les gens sont compétents, pas parce qu'ils sont moins chers, mais chez les DRH, on suit bien entendu une liste de critères, dont le prix est un des facteurs incontournables :-) Qu'est-ce qu'on connaît d'ailleurs du poste chez les DRH :-)
Réponse de le 07/03/2013 à 0:15 :
Franchement j'ai 26 ans et je connais aucun jeune qui roule en Audi ou BMW, tout notre budget par dans les loyers. Churchill, les jeunes dont vous parlez, ils ont quel âge, 50 ans?
a écrit le 06/03/2013 à 18:16 :
>> "il n?y a plus de différence entre 45 et 54 ans, et une personne de 55-59 ans a 1,5 fois moins de chances de retrouver un emploi qu?entre 45 et 49 ans, contre deux fois moins entre 2004 et 2008"

=> ça veut juste dire les problèmes d'employabilité liés à l'âge commencent plus tôt et je le constate dans mon entourage...
Réponse de le 06/03/2013 à 19:43 :
+1, bien vu !
Réponse de le 07/03/2013 à 3:29 :
+1. Effectivement ces journalistes ne sont pas tres fort en stat, c pas la 1 ere fois.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :