Banques, assurances, finance, compta : quels salaires en 2010 ?

Latribune.fr publie en exclusivité et en totalité l'étude de référence sur les salaires 2010 dans l'univers de la finance réalisée par le cabinet Robert Half. C'est la première après le déclenchement de la crise.

5 mn

Les salaires des salariés des banques, des assurances, de la finance d'entreprise et de la comptabilité vont rester globalement stables en 2010 malgré la crise, indique l'étude de référence réalisée par le cabinet de recrutement Robert Half. Même si certains métiers baisseront tandis que d'autres seront même mieux payés dans les prochains mois. Voilà ce qu'indique l'étude, réalisée par le cabinet de recrutement Robert Half, expert des métiers de la finance que nous publions, en exclusivité, et totalement, secteur par secteur et même région par région, pour la finance d'entreprise et la comptabilité, où les rémunérations dépendent souvent de la taille de l'employeur.

Les banques : faiblesse

C'est l'atonie dams les rémunérations bancaires, selon l'enquête Robert Half. Vous pouvez consulter les salaires, métier par métier, en cliquant ici. Dans la banque commerciale comme dans la banque d'affaires, les salaires sont en général stables, voire en décroissance, sauf sur certaines niches tels que la gestion de patrimoine et les spécialistes du contrôle interne, Dans la banque commerciale, l'inflation sera à peine compensée en 2010. Cela devrait toucher aussi bien le salaire fixe que la part variable. Dans la banque d'affaire, c'est encore pire. La quasi-disparition des éventuels deals se traduit par une chute véritable des salaires pour les spécialistes des financements structurés ou des fusions et acquisitions. Quant aux bonus, ils devraient enregistrer en 2010 une très forte baisse.

Les assurances : en hausse

L'assurance reste un secteur où les hausses de rémunérations restent nombreuses, constate Robert Half. Vous pouvez accéder aux indications, métiers par métiers en cliquant ici et en glissant, au delà des informations concernant les métiers de la banque, vers le secteur de l'assurance. Cependant, la crise est là, aussi. Après des augmentations continues depuis 2004, les rémunérations se stabilisent. C'est le cas notamment pour les spécialistes du marketing, les responsables sinistres, les risk managers, les responsables production, les responsables marchés. Mais, des hausses se constatent pour les auditeurs internes, les chargés de clientèle, les conseils en assurance collective. Et pour les actuaires, dont la rareté pousse les salaires à la hausse depuis des dizaines d'années. La crise est tout de même assez douce pour les assureurs.

La finance d'entreprise : prime aux seniors

Les salaires du secteur de la finance restent stables, selon Robert Half que vous pouvez consulter en cliquant ici pour prendre connaissance des salaires, métier par métier. Les rémunératrions de la quasi totalité des métiers bénéficieront d'augmentations équivalentes à l'inflation. C'est le cas notamment de celles des directeurs administratifs et financiers ou des contrôleurs financiers. En revanche, les rémunérations de certains postes, comme celui d'auditeur interne, devraient baisser dans des proportions sensibles, certainement parce que ce métier est une porte d'entrée évidente pour les juniors, qui vont, en septembre, frapper en nombre aux portes des entreprises, peu disposées à les accueillir. La même explication vaut pour les salaires des contrôleurs de gestion. Autant, ils restent stables pour les débutants, autant, ils progressent pour des salariés plus expérimentés.

La comptabilité : La prime aux juniors

Dans le monde de la comptabilité, les différences dans les évolutions de rémunérations sont considérables, constate l'étude Robert Half que vous pouvez consulter en cliquant ici puis en glissant au delà des métiers de la finance pour prendre connaissance des salaires, métier du chiffre par métier du chiffre.
Les juniors tirent largement leur épingle du jeu. Leurs salaires vont progresser, quelques soient les métiers en question. C'est le cas pour les trésoriers comme pour les comptables auxiliaires, pour les comptables fournisseurs comme pour les agents de recouvrement. C'est la prime à la rareté. Ensuite, au cours de la carrière, les augmentations se tassent, tendant à la stabilité pour 2009-2010. Seuls métiers où les augmentations sont présentes quelque que soit l'ancienneté dans le métier, le directeur comptable, où l'expérience paye, et l'agent de recouvrement, décidément très recherché en ces temps de crise où chaque euro compte. Reste un métier où les rémunérations vont décroître l'an prochain, celui de comptable général. La spécialisation est une nécessité dans le monde du chiffre.

Reste que, tant pour les métiers de la finance d'entreprise que pour ceux de la comptabilité, la vraie différence se joue dans la taille de l'entreprise et dans la région où elle est située. C'est pourquoi nous publions les études régionales réalisées par Robert Half. Elles montrent de sensibles divergences entre les confortables rémunérations de la région Rhône Alpes jusqu'à celles plus modestes de la région Nord en passant par celle du Grand Ouest et de Provence Côte d'Azur.

 


 

5 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 2
à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Vous êtes loin du compte, compte tenu de la pyramide d'age , les vieux qui ont plus de 25 ans de boîte sont moins payés que les jeunes embauchés qu'il faut former sans dédommagement bien sur ! Mon salaire à toujours surpris la clientèle, à trente ans...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
LMDP> Il est tout a fait normal qu'avec 25ans de boite vous n'ayez plus aucune considération de la part de votre employeur ! Votre boite ne voit que votre manque de dynamisme et vision unilatérale du marché.( version politiquement correcte de "planqu...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.