Téléchargez
notre application
Ouvrir

La Corée du Nord réclame la levée de sanctions avant de négocier, selon Séoul

reuters.com  |   |  363  mots
La coree du nord reclame la levee de sanctions avant de negocier, selon seoul[reuters.com]
(Crédits : Kim Kyung-Hoon)

par Hyonhee Shin

SEOUL (Reuters) - La Corée du Nord réclame la levée des sanctions internationales interdisant à Pyongyang les exportations de métaux et les importations de produits pétroliers comme préalable à la reprise de négociations avec les Etats-Unis sur ses activités nucléaires, ont déclaré mardi des députés sud-coréens.

La République populaire démocratique de Corée (RPDC) demande également que soit supprimée l'interdiction d'importer des produits de luxe, ont dit ces élus après une réunion avec le chef des services de renseignement (NIS), Park Jie-won.

Les deux Corée ont rétabli il y a une semaine leur ligne téléphonique d'urgence, suspendue un an plus tôt par Pyongyang, et les dirigeants des deux pays sont convenus d'améliorer les liens intercoréens.

"Comme condition préalable à la réouverture de discussions, la Corée du Nord réclame que les Etats-Unis devraient autoriser les exportations de minerais et les importations de produits pétroliers et d'autres biens", a déclaré à la presse Ha Tae-keung, membre de la commission parlementaire des Renseignements, rapportant les propos de Park Jie-won.

Les médias officiels nord-coréens n'ont donné aucune information sur le sujet mardi.

Le Conseil de sécurité des Nations unies a imposé de nombreuses sanctions contre la Corée du Nord en raison de la poursuite par Pyongyang d'un programme nucléaire et balistique en violation de résolutions de l'Onu.

Les Etats-Unis, le Japon et la Corée du Sud ont également imposé leurs propres sanctions contre la Corée du Nord, qui a effectué six essais nucléaires depuis 2006 et teste régulièrement des missiles balistiques.

Le pays n'a cependant plus testé d'arme nucléaire ni de missile balistique intercontinental (ICBM) depuis 2017, à l'approche d'un sommet à Singapour entre son dirigeant Kim Jong-un et l'ex-président américain Donald Trump.

Les deux hommes se sont rencontrés au total à trois reprises mais aucun progrès n'a été enregistré sur la question de la dénucléarisation de la péninsule.

(Reportage Hyonhee Shin; version française Jean-Stéphane Brosse, édité par Blandine Hénault)