Téléchargez
notre application
Ouvrir

Allemagne : L'ex-chancelier Gerhard Schröder poursuit le Bundestag en justice, rapporte la DPA

reuters.com  |   |  291  mots
Allemagne: l'ex-chancelier gerhard schroder poursuit le bundestag en justice, rapporte la dpa[reuters.com]
(Crédits : Fabrizio Bensch)

BERLIN (Reuters) - Gerhard Schröder a intenté une action en justice contre la chambre basse du parlement allemand, le Bundestag, afin de rétablir ses privilèges d'ancien chancelier, a rapporté l'agence de presse DPA.

Gerhard Schröder, qui est âgé de 78 ans, a été déchu de son droit à un bureau financé par des fonds publics en mai, dans un contexte de consternation croissante face à son refus de prendre ses distances avec le président russe Vladimir Poutine après l'invasion de l'Ukraine.

Son avocat, Michael Nagel, a déclaré vendredi à l'agence de presse allemande DPA qu'il avait engagé une action en justice auprès du tribunal administratif de Berlin. Le Bundestag, contacté par Reuters, n'a pas fait de commentaire dans l'immédiat.

Le document soumis au tribunal, consulté par DPA, indique que la décision de fermer le bureau de Gerhard Schröder et de réaffecter le personnel restant rappelle "un État princier absolutiste par la manière dont elle a été prise" et ne devrait pas être autorisée dans un pays démocratique constitutionnel.

Défenseur de Nord Stream, Gerhard Schröder est selon LinkedIn président du comité des actionnaires de Nord Stream AG, l'opérateur du gazoduc détenu majoritairement par le russe Gazprom.

Il s'est retiré en mai du conseil d'administration de la compagnie pétrolière publique russe Rosneft et a rejeté une nomination au conseil de surveillance de Gazprom.

En début de semaine, il a échappé à une tentative d'exclusion de la section locale de son parti social-démocrate, une commission ayant déclaré qu'il n'y avait aucune preuve qu'il avait enfreint les règles du parti.

(Reportage de Maria Sheahan, version française Valentine Baldassari, édité par Kate Entringer)